28/04/2011

scrutin présidentiel, la question qui file la migraine...

Lorsque j'ai lu le magnifique billet de Romain, sur son blog Variae, et que j'ai vu que j'étais taguée par le biais d'une question, j'ai eu envie de m'écrier " vous pouvez répétez la question ? "
On va voir si elle vous fait le même effet qu'à moi : " Pour ou contre une modification du scrutin présidentiel, voire une suppression de l’élection du président au suffrage universel ? " Ah , ah ?! Elle est bonne la question, hein ? Sacré Romain !

Vous penseriez en arrivant sur un billet dont le titre est "  Le président de la République doit-il être désigné par son bulletin de notes ? " à ce que le blogueur révèle la teneur du bulletin scolaire de notre actuel président ce qui serait probablement très croustillant et permettrait de recaler celui-ci pour son passage en prochain cycle, non, par ce que Romain lui c'est un blogueur politique sérieux, et qu'il croit que je le suis aussi...Alors que moi à la question, j'aurai répondu " Stéphanie de Monaco ?! "


Donc pour pas passer pour une foldingue, je vais tenter de trouver une réponse brève et pas trop stupide à sa sérieuse question, sachant que je suis pas équipée pour...je suis sous cachets à l'opium pour mes douleurs lombaires ( d'où les billets absurdes ou franchement délirants de ces derniers jours :-) 
Nicolas a déjà répondu...je ne connais pas son excuse car il ne prend pas d'opium que je sache...
Je parle, et j'ai déjà oublié la question, ah, oui, euh...je suis contre une modification du scrutin, les français ne vont déjà plus voter, si en plus on leur modifie le système...ils ne viendront plus du tout !


Cela me parait normal que toutes les opinions puissent s'exprimer au premier tour, ce qui ne l'est pas c'est qu'actuellement les français ne vont pas voter pour un projet, un idéal de société, ils se déplacent voter contre un candidat, contre son modèle de société, pour faire barrage...Ce n'est pas une vision optimiste ou constructive de la politique, et elle dénote à mon sens un malaise chez les électeurs fasse à une classe politique ( de tous bords confondus ) qui s'entête à protéger ses acquis et ses modes de fonctionnement archaïques. Le risque majeur est le bénéfice qu'en retire l'extrême droite qui fait son lit dans ce mécontentement, et cet immobilisme des autres partis " traditionnels ".
Retirer le suffrage universel au profit par exemple d'une élection par des grands électeurs ne réglerait pas le problème, cela éloignerait les citoyens un peu plus de la chose politique, mais ferait subsister ce qui pose réellement problème la notion même de président omniprésent, omnipotent...
La presidence actuelle montre les failles de ce système où un seul homme impose sa  vision au travers d'un parlement acquis à sa cause, à une population entière alors qu'il n'a été choisi que par une poignée d'entre eux qui se sont déplacés jusqu'aux urnes, au second tour, par dépit parfois comme ce fut le cas en 2002 !
En tous cas la multiplication des candidatures à droite comme des petits pains, ne pourrait que me réjouir, elle démontrerait qu'à droite la voix de son maître a fait son temps et qu'on va enfin pouvoir passer à autre chose...à gauche :-)


D'autres blogueurs de tous bords ( je préfère prévenir :-) vont vous donner leur avis ( sans opium ;-) :
Yann Savidan, Sarkofrance, L’Hérétique, Bah by CC, Des pas perdus, Melclalex, El Camino, Le Coucou, Gabale, Corto, La Pire Racaille, Coralie Delaume, Marc Vasseur, Intox2007 , Romain Blachier bon courage à eux !!

crédit photo

5 commentaires:

Nicolas a dit…

Moi, je ne suis pas sous opium mais sous houblon.

isabelle B. a dit…

@nicolas un produit naturel aussi :-)

Won, Philippe et Raphael a dit…

voter (contre) c'est juger l'homme..."L'authentique valeur d'un homme se juge selon une seule règle: a quel degré et dans quel but l'homme s'est libéré de son Moi?"
Le problème de nos politiques c'est qu'ils ont bien du mal a se libérer de leur Moi, y a qu'a voir notre President et toutes ses candidatures "spontanées" a gauche comme a droite, le projet pour le pays est bien loin pour chacun d'entre eux.

pour note: la règle sur le jugement d'un homme n'est pas de moi, mais d'un certain Albert Einstein. :)

isabelle B. a dit…

@won : si c'est Albert qui le dit :-)

Romain / Variae a dit…

Bon eh bien je n'ai pas compris à quoi tu es favorable, et en essayant je me suis aussi collé une migraine ! Ca m'apprendra à poser des questions de ce genre.