26/01/2015

je suis blogueuse, #JeSuisRaif




Si cabu et sa bande de joyeux lurons étaient encore de ce monde, ils s'empareraient de leur crayon et tenterait quelque chose pour aider ce blogueur saoudien, dont le seul crime est d'avoir usé d'une liberté qui devrait être universelle, la liberté d'expression.... Sa punition 10 ans de prison, et 1000 coups de fouets que ces tortionnaires ont la délicatesse de lui administrer à petites doses... il lui reste à subir 19 séances de 50 coups de fouet, une séance par semaine... peut-on survivre à cela ?

Cabu et sa bande ne sont plus là. Nous y sommes. Nous n'avons pas de crayons, mais nos blogs.

Nous blogueurs de France de toutes catégories, Politique, littérature, cuisine, mode, mamans et j'en passe, nous touchons tous ensemble des centaines de milliers, voire  des millions de lecteurs, nous sommes malgré nos différences, nos vues divergentes, une force d'expression. Une force qui peut être comme une vague, qui peut toucher toute la France, toute la francophonie et qui sait même au delà...

Raïf Badawi est un blogueur de l'autre bout du monde, et écrire pour lui est un acte de courage, et non un passe-temps aimable comme ça l'est pour beaucoup d'entre nous.
Des Raïf, il y en a plein le monde, pourquoi se mobiliser pour lui et pas un autre, que répondre si ce n'est, et pourquoi pas commencer par lui ?

Il ne s'agit pas de sauver le monde aujourd'hui, mais de venir en aide à un homme, un seul.
En signant la pétition ICI pour Raïf Badawi et en exigeant de notre gouvernement au nom de nos valeurs républicaines et universelles, au nom de ce #JesuisCharlie brandi dans les rues de notre pays d'intervenir activement, et fermement pour que Raïf soit libéré.


J'en appelle aux blogueurs de passage ici qui transmettront s'ils le souhaitent ce petit message à notre président ( ainsi que l'adresse de la pétition ci-dessus)


 " Monsieur le président, 
moi blogueur français,  je demande la libération du blogueur saoudien Raïf Badawi. Il a été condamné dans son pays pour avoir usé de sa liberté d'expression (violation de l'article 19 de la déclaration des droits de l'homme), et subit le fouet, peine inhumaine et dégradante (violation de l'article 5 de la dite déclaration.)
L'Arabie saoudite n'a pas signé la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948, mais tout être humain peut se prévaloir des droits et libertés qui y sont proclamés comme le souligne son article 2 : Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale (...)
 
Au nom des principes de la déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 et au nom de nos valeurs républicaines dont vous avez souligné l'importance et la portée lors de la marche du 11 janvier 2015, je vous demande d'agir sans relâche  pour faire respecter ces principes. "



Un rappel juridique, la déclaration des droits de l'homme de l'ONU (1948)

extrait :
article 2 : " 1.Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou de toute autre opinion, d'origine nationale (...)

Article 5

Nul ne sera soumis à la torture, ni à des peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants.

Article 19
Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions(...)





13/01/2015

l'Oculus Rift à l'Abbaye de Bon repos

Abbaye Bon Repos en réalité augmentée
 Un projet numérique costarmoricain est actuellement en lice pour le prix patrimoine et innovation organisé par clic France.

Ce projet de médiation numérique in situ concerne l'Abbaye de bon repos qui est lieu historique  à découvrir dans les Côtes d'Armor, et qui plonge le visiteur dans une réalité virtuelle où l'abbaye reprend son aspect originel.
En effet, dans le cadre d'une exposition, l’Oculus Rift et les tablettes numériques permettent la restauration virtuelle de l’abbaye de Bon-Repos, presque entièrement détruite au cours du 19e siècle. Je précise que l'oculus Rift sont de grosses lunettes utilisées dans le jeux vidéos pour jouer en totale immersion dans la réalité virtuelle.

Cet idée innovante est projet collaboratif entre la Région Bretagne et l’association des Compagnons de l’abbaye de Bon-Repos, et les contenus ont été élaborés par la société ArteFacto.

Soutenez ce projet de petits jeunes motivés, en allant voter jusqu’au lundi 19 janvier 2015 à 15.00., il suffit de cocher sur abbaye de Bon repos, puis de cliquer sur Votez en bas de page sur le site http://rnci.clicfrance.fr

09/01/2015

la liberté d'expression pour tous ?

Lorsque l'on blogue, il arrive que nous soyons dans l'émotion, et non dans la réflexion, voilà ce que m'a inspiré le billet du blog de Thomas Ferra intitulé " je suis Thomas"

Thomas nous explique qu'il n'est pas Charlie, qu'il est lui ce qui somme toute est déjà un fardeau terrible, et nous invite à penser en tant qu'individus. Je ressens cela aussi, je ne suis pas charlie, je suis iboux, et ce n'est pas une partie de plaisir tous les jours.
Bon réfléchir c'est difficile et éreintant, et puis avouons que nous nous sommes beaucoup déshabitués de cette pratique qui n'est pas sans risques, car elle peut nous mener à faire face à nos erreurs de jugements, nos contradictions aussi.

A titre d'exemple, j'ai fait face hier soir à mes propres contradictions à propos du front national, dont mes lecteurs savent qu'il me file la nausée, vraiment.

J'ai lu de nombreuses réactions soutenant que le FN ne doit pas défiler dimanche dans cet élan d'union national à la mémoire des victimes et en soutien à la liberté d'expression.

Réaction à chaud du iboux :

" ah ben ouais on va pas laisser des fachos, qui faisaient la Une de Charlie, défiler auprès des républicains pour la liberté d'expression... qu'ils ferment leur grande gueules !"

Réaction après réflexion douloureuse : 

La France vit désormais dans un monde de paradoxes, où des musulmans, des juifs, d'anciens communistes votent marine, voire ont pris leur carte au fn.
Ce parti qui refuse l'étiquette d'extrême droite ( mouahah !) aime pourtant à fréquenter les néo nazis semble-t-il ratisse dans toutes les couches de la société, dans toutes les communautés, grâce à son discours populiste, grâce aussi à un sentiment de peur et désespoir que ressentent de nombreux français.

Ce parti que je considère comme ne représentant pas nos idées républicaines, est autorisé à se présenter aux élections dans notre démocratie, il possède des élus même au niveau européen. Voilà une réalité à laquelle nous devons faire face...

Il eut fallu ne point attendre que ses représentants fasse preuve de machiavélisme en polissant leurs discours et en donnant une image de vierge effarouchée et démocrate à ce parti raciste.
Mais que nenni, notre démocratie molle n'a non seulement pas pris la mesure du risque, mais en plus elle lui a ouvert un boulevard en l'aidant dans son oeuvre de dédiabolisation et de banalisation du discours raciste en lui octroyant cette fameuse liberté d'expression ( coucou les médias, zemmour , soral, dieudonné...) là où notre démocratie aurait selon moi dû appliquer " on ne doit pas tolérer, l'intolérable"

Je clame que je soutiens la liberté d'expression, et en cela cet attentat m'a profondément meurtrie, de braves gars, à l'humour décapant et provocateur se sont fait dézinguer par des fous de Dieu parce qu'ils l'ont ouvert un peu trop souvent et un peu trop fort pour défendre des idées dont ils étaient convaincus qu'elles étaient justes.

Que faire alors ?
Nous ne pouvons d'un côté défiler pour la défense de la liberté d'expression et dans le même temps empêcher des gens, même de gros connards, de s'exprimer, soyons logiques. Ne leur donnons pas une nouvelle fois l'occasion de se victimiser face à l'opinion publique.

Alors laissons le fn tomber le masque, laissons-le exprimer ses idées pourries d'un autre temps, pour que ceux qui peuvent encore ouvrir les yeux le fassent.
Laissons les déraper, car notre pays possède un arsenal juridique pour punir ceux qui dépassent les limites imposées par notre république.

Dimanche les soutiens du fn ne défileront pas pour défendre la liberté d'expression, ou encore moins en la mémoire de journalistes qui n'ont eu de cesse de dénoncer leurs idées,
Le fn défilera pour proner le retour de la peine de mort, pour stigmatiser une communauté : voilà ce que la France républicaine pourra observer.

Suivre son cœur, suivre sa conscience, voilà le travail qui nous attend à chacun, même si c'est dur, même si ça fait mal, et même si cela signifie parfois se couper du troupeau parce qu'il pense différemment.

Je nous souhaite plus de courage, plus d'engagement au quotidien, car au final avant de changer notre société, nous allons devoir changer.









08/01/2015

Fuck les extrémistes !

Une fois n'est pas coutume, peu de mots aujourd'hui mais un dessin.
Mon hommage aux dessinateurs qui nous ont quitté et à ceux qui combattent toujours l'extrémisme religieux ou politique partout dans le monde avec pour seule arme leur humour.


07/01/2015

Charlie Hebdo immortel !

Envie de partager sur ce blog après l'attentat terroriste subi par Charlie Hebdo qui nous a fait perdre des esprits libres...

Au travers de ce journal visé, c'est la liberté d'expression qui est attaquée de façon barbare, et je dirai stupide...
Stupide car cette réaction animale nous montre à tous à quel point la liberté d'expression est un bien précieux pour chacun de nous dans notre démocratie, et qu'il est plus qu'urgent de nous lever tous, chacun selon nos possibilités pour la défendre contre la folie et la haine des extrémistes religieux et politiques, en utilisant notre meilleure arme nos mots : seul notre silence donne le pouvoir aux fous de nous diriger.

Que des terroristes sèment la mort contre des personnes qui défendent des idées qui les dérangent prouve que les mots et l'humour sont des armes terriblement effrayantes pour les obscurantistes de tous bords.

Ces terroristes pensent avoir " Tué charlie hebdo" or nul ne peut tuer une certaine idée de la liberté. Charlie Hebdo est immortel ! Ils ont trucidés des êtres humains porteurs de ce journal satyrique, porteurs de cette liberté d'expression mais d'autres dessinateurs, d'autres journalistes prendront la relève. Je n'ai aucun doute.

Par cet acte ignoble, ces terroristes ont perdu le combat des idées et ont montré non seulement leur faiblesse face à des crayons et des mots, mais également leur grande lâcheté en revêtant des cagoules dissimulant leurs visages, celui de simples tueurs tarés !

Ils ont perdus d'avance, car même dans ses heures les plus sombres, il y a eu en France, des personnes de courage pour défendre la liberté, l'égalité et la fraternité. Les membres de ce journal savaient les risques encourus, tout comme ces deux policiers surveillant un lieu déjà frappé par un acte terroriste, alors en hommage à ces personnes victimes de la barbarie, montrons tous un peu de courage en luttant contre tous les extrémismes, religieux ou politiques, afin que la haine ne sorte pas gagnante de ces terribles faits...

Derrière chaque français républicain quelque soit ses origines ou sa confession religieuse, il y a un soutien de Charlie Hebdo, des victimes et de leurs familles, et de l'idée que notre liberté d'expression ne se laissera jamais museler par la peur.

Je terminerai par un merci à ces personnes qui ont donné leurs vies à cette idée de la France qui ne renonce jamais à défendre la liberté quelque soit les risques.

utilisant mon humour noir, en mode Charlie, je dirai que cet évènement aura au moins un effet positif, soutenir ce journal avec plus d'abonnés pour Charlie Hebdo...


29/12/2014

roman politique engagé et Darknet


"Mauvais garçon" est le titre du dernier roman de Laurent Bettoni publié aux éditions Don Quichotte dont la toile de fond est le Darknet, nommé aussi Deep web, bref l'internet underground dont tout le monde parle mais que personne n'ose visiter en raison des dangers qu'il représente pour les novices.

Pour les besoins de son roman engagé qui traite de la radicalisation politique d'un jeune étudiant en perte de repères, Laurent Bettoni a plongé dans les entrailles du web.

Je vous suggère de lire son interview sur le Plus du nouvel obs à propos de cette visite de la part sombre du Web, qui vous donnera un avant-goût de son excellent roman, utile tant il nous alerte sur la dérive des idées dans notre société, tout en soulignant que même le Darknet peut avoir son côté salvateur...
Dans ces temps troublés, où des Zemmour ou Houellebeck trouvent écho dans les médias traditionnels, un livre sur la radicalisation politique et la manipulation des esprits fragiles, ou désespérés, me semble plus qu'une bonne nouvelle.
Bref, un roman instructif et utile de par son engagement contre les idées fascisantes que je souhaitais partager ici.

02/12/2014

la foire du trône


Qui eut pu croire en cette légende urbaine à faire froid dans le dos qui annonçait le retour de " Celui dont on ne doit pas prononcer le nom " ?

Le retour du gars qui a doublé en un seul mandat la dette de la France, ruiné financièrement un parti le temps d'une campagne coûteuse, semé la zizanie dans son propre camp, est la preuve incontestable que la résurrection politique est possible.
Le sort de l'Impérium a-t-il été utilisé pour mener à la victoire Nicolas, nul ne le sait, le piratage du site pour enregistrer les votes des militants a bien été observé mais tout le monde a l'air de s'en battre le cocoe...bref.

L'ump c'est un peu la foire du trône, comme une attraction pour foutre la trouille aux âmes sensibles.

Vous y trouverez des revenants, Xavier bertrand, morano, gaino, hortefeux... bref toute la joyeuse bande de gais lurons dont nous avons tant apprécié l'humour de 2007-2012...

Des cadavres dans les placards, placards qui débooooordent de factures se murmure-t-on dans les couloirs. Couloirs de la mort politique qui mènent à une cellule qui sent la naphtaline où notre zombie a gentiment convié d'anciens collègues premiers ministres pour la fin du voyage menant à 2017.

l'UMP, Union des moribonds politiques pourrait changer de nom a annoncé le ressucité, du coup la semaine prochaine nous allons assister à la recherche et dans la foulée qui sait au baptème du rejeton de droite, comme don corléone n'est pas disponible comme parrain, je suis sûre qu'ils auront un choix très large, dans cette graaande famille...oh je rigoooole ( quoique...)

Bref le nouveau nom, AHHHHHH c'est important ça le nom du parti de la droite, les français sont avides d'avoir cette information vitale pour leur avenir !

Guillaume Peltier a proposé " le parti de la France" idée qui est une sorte de lapsus, ou d'association d'idée car "parti de la france" c'est le nom d'un parti d'extrême droite fondé en 2009 par un ex du fn, bon en même temps Guillaume étant lui aussi un ancien du fn, forcément les bons souvenirs laissent des traces...

Morano a proposé de le nommer " rassemblement pour le peuple de France" RPF...mouais pas hyper original, cela sent le RPR en salle de réanimation.

Quant à Guaino, il a réinventé non pas l'eau chaude, mais mieux, il a réinventé le RPR en proposant le nouveau nom de l'ump qui serait " le rassemblement pour la république " le RPR mouahahah, mais qu'il est drôle !
il fallait le faire...eh bien, nous sommes pas sortis des ronces, c'est une blogueuse politique qui vous le dis...

En attendant Hollande est tout sourire, eh oui car le retour de sarko le honni est une fabuleuse nouvelle pour sa côte de popularité car croyez moi après quelques semaines de Nicolas à la télé, la radio, dans les journaux, je pense que nous réapprendrons, même nous les déçus du changement qui n'a pas eu lieu, à aimer notre François comme au premier jour. oui ben faute de grives, hein...