30/11/2010

pac-taser avec le diable

Un sans papier de 38 ans est décédé suite à son interpellation, après usage par deux fois d'un taser...l'autopsie permettra sans doute de déterminer si oui ou non le fameux taseur, inoffensif officiellement, a causé sa mort.

"Le directeur de Taser France, Antoine di Zazzo, a déclaré à l'AFP que «A ce jour, dans le monde, le Taser n'a jamais tué quelqu'un "

Ah bon, me suis-je étonnée, j'ai donc tapé dans Google " taser et décès " et cette recherche m'a amené sur le site ICI qui référence les 167 décès qui seraient intervenus depuis 1999 suite à l'usage de cette arme non létale aux États Unis et au Canada...

D'autre part, Le Comité de l'ONU contre la torture ( un organisme chargé de surveiller l'application de la Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants ) est arrivé à la conclusion, vendredi 23 novembre 2007, que l'utilisation du pistolet à impulsion électrique Taser constitue "une forme de torture" et "peut même provoquer la mort". De plus, il existe également une étude d'Amnesty Internationale sur le sujet...

On est en droit de douter donc de la prétendue non-dangerosité de cette arme et de se poser des questions quant aux règles qui encadrent son utilisation...On a déjà observé qu'avec le flash-ball, arme présentée comme inoffensive, on pouvait blesser grièvement de jeunes manifestants, il semble qu'avec le taser la situation soit encore plus préoccupante !

1 commentaire:

mike hammer papatam andropov a dit…

On n'a pas fini de ne pas s'amuser...
Bonjour, quand même. J'ai atterri ici, et malgré le coloris gris-taser, j'ai trouvé le lieu très sympathique.