28/06/2011

les leftsblogs, me vlà !

Anéantie par la chaleur, gagnée par le ramollissement estival, je suis allée piquer des morceaux de l'article de Steph ( méa culpa ) pour présenter le groupe des Leftsblogs que je viens de rejoindre :

" Dans la communauté des blogueurs de gauche, beaucoup connaissent le groupe "Leftblogs" créé en 2007, il a donc son Google Groupe, son compte twitter, et sa page Facebook. J'aime bien la description qui en est faite sur FB, "Les left_blogs sont un groupe de blogueurs de gauche et de centre gauche (voire de non blogueurs), pour discuter et faire résonner les blogs ! ".

Bon le but, c'est de faire avancer le chimilimilik pour 2012...l'élection, hein, pas la fin du monde parce que là même très motivés que nous sommes je ne pense pas qu'on pourra tous vous sauver :-)
ce ne sera pas une surprise pour mes lecteurs habituels, je penche plutôt à gauche, c'est souvent le cas chez les bretons, du coup on a la coiffe un peu de guingois, vous voyez...
 
Ne croyez pas qu'on rentre comme ça aux lefstblogs, il y a des tests comme pour la nasa, et ben oui, il y a des critères de sélection :
on vérifie que votre blog est joli, 
sans fautes d'aurtograffe, 
qu'il est Left AOC, 
on doit s'entrainer à faire le parcours du combattant au cas où, 
avoir une tête photohygiénique en prévision de la photo devant l'Élysée...
tout ça quoi, et surtout être un maître en lever du coude pour tenir le choc aux réunions de la comète au kremlin des blogs, bon là j'avoue être un peu rouillée, mais je m'entraine avec beaucoup de sérieux, ce serait ennuyeux d'aller vomir sur les chaussures de Nicolas !






4 commentaires:

mike hammer papatam andropov a dit…

Hé ho madame la bretonne, il y a d'autres bretons a également avoir un peu plus qu'un penchant en ce sens... (clin d'oeil)
(Oui, bon, mon blog n'est pas forcément toujours "politique")

Anonyme a dit…

Ben moi non plus, mon blog n'est pas souvent "politique politicienne" (et en plus, j'ai du mal à le mettre à jour)...Un "leftblog", pourquoi pas?
Mais si c'est uniquement pour avoir le regard fixé sur la ligne bleue où rose de 2012, je ne me retrouve pas trop dans cette démarche...
Les problèmes sont quotidiens et c'est tous les jours qu'il faut mettre les mains dans le cambouis...
2012, pour ceux qui ont les yeux rivés sur leur fiche de paye, c'est très loin...Mais parce qu'ils ont leurs yeux rivés sur leur fiche de paye, ils commencent à réagir en fonction de leurs besoins. Il y a 2 semaines, dans les Côtes-d'Armor, en centre Bretagne, les ouvriers d'une petite boîte ont fait 3 jours e grève à plus de 80 %. Sans aucune culture du conflit, et avec un syndicat CGT ultra minoritaire, ils ont estimé qu'il leur fallait 70 € de plus par mois sur leur salaire. Après les 3 jours de grève, ils ont repris le travail en ayant obtenu 50€ net et le paiement des jours de grève.

Bernard a dit…

Désolé...Le précédent commentaire était mon œuvre...un clic malencontreux ne m'a pas pas permis de l'affiner...Ça ne change rien au fond...

Nicolas a dit…

Hé ho ! Mes chaussures !