10/06/2011

tatouage social : le mien est plus gros que le tien...

On connaissait la pub de l'épouse qui se fait tatouer le portrait de sa belle-mère dans le dos, ce qui plongerait n'importe quel être humain normalement constitué dans une profonde dépression, mais une hollandaise a fait, en vrai, bien plus fort :
Elle s’est fait tatouer la photo de profil Facebook de 152 de ses amis sur son avant bras...heureusement elle n'en a pas 5000, parce que là elle serait couverte de la tête au pied des photos, il faut bien l'avouer, pas toujours glamour de certains amis...Comme la mienne qui représente une vieille chouette ( l'animal, hein !) toute déplumée avec son regard torve.( ce choix est purement stratégique, si quelqu'un me rencontre pour de vrai, il est émerveillé de voir que je ne ressemble pas du tout à ma photo de profil. )

Le tatouage social, voilà le nom de cette pratique destinée je suppose à clamer son amour immodéré pour son réseau social, mais une question demeure, admettons qu'elle se fâche avec un de ses amis virtuels, ou même plusieurs, que pourra-t-elle prendre comme mesure ? Se faire tatouer une croix rouge pour barrer la photo de la personne dont elle a perdu l'amitié ? porter des manches longues jusqu'à la fin de sa vie ?
Cette hollandaise aurait-elle abusé du gouda, ou pire de la mimolette ?
On peut analyser cette pratique consistant à afficher son réseau social directement sur sa chair comme le reflet de notre société en mal d'amour, mais aussi comme un symptôme narcissique " vlà comme je suis chouette, j'ai plus d'amis que toi nanère ! "
Le tatouage social n'est-il avant tout l'illustration d'une confusion entre la vie réelle et la vie virtuelle ?



Je préviens ma time line, forte de 300 personnes charmantes qu'il n'est pas question que je me fasse planter des aiguilles sur ma fesse gauche, même si je les apprécie beaucoup...à la place je leur dédicace une petite chanson, au moins ça n'est pas douloureux :


Etienne Daho Epaule Tatoo par metal83

6 commentaires:

Romain / Variae a dit…

Ouf ce truc ...

iboux a dit…

@romain si tu fais tatouer ma photo, tu me préviens :-)

solveig a dit…

Ici l'expression "j'l'ai dans la peau" prend tout son sens... si toutefois cette histoire a un sens !

isabelle B. a dit…

@solveig non ça n'a pas de sens, une lubie je trouve qu'elle risque de regretter si FaceBook disparait :-)

Bernard a dit…

"Tatouage social"...j'avoue que j'en tombe sur mon fondement (pour être poli !) à la lecture de ton billet...
Cette personne qui pense avoir plein "d'amis", combien en a t-elle réellement ?
Pour ma part, les "réseaux sociaux", je préfère les construire dans la vraie vie...Question de culture et de génération, sans doute...

cybernet a dit…

Je doute fort qu'elle soit effectivement aussi enthousiaste de son geste dans quelques années.
Je pense même que ça risque fort d'être l'inverse.