07/04/2012

la complainte de l'abstentionniste

je viens vous parler d'un citoyen qui refuse de faire ce devoir qui est pourtant un droit, de celui qui passe des mandats entiers à râler et à se plaindre et qui se tait lors de deux uniques moments où il pourrait s'exprimer utilement. Un citoyen qui balance entre individualisme, égoïsme voire même égocentrisme : L'abstentionniste.

Écoutez donc la complainte de l'abstentionniste, elle se résume à peu de mots :

L'abstentionniste n'aime pas la politique, dit-il, cela ne l’intéresse pas, cela ne sert à rien,
puisque constate-t-il, rien ne change pour lui, jamais.
il n'y a aucun candidat qui le représente vraiment, lui si unique, il voudrait tant notre abstentionniste,
qu'il y ait un candidat à la carte, rien que pour lui,mais il n'y en a pas
c'est pour cela qu'il ne votera pas, dit-il.

La politique, c'est compliqué dit-il, n'ayant point peur de passer pour une andouille qui ne comprend rien à rien, ferait-il un effort pour s'informer et tenter de comprendre vers quel monde on veut l'entrainer,
non, il faudrait lire, là aussi c'est compliqué...

Voter ? Pour changer la vie des autres ?
qu'ils se débrouillent, après tout dit-il, quelqu'un pense-t-il à moi ?
Non content de tourner le dos au reste de ses concitoyens, l'abstentionniste œuvre pour convaincre son entourage à le rejoindre dans son immobilisme, histoire de sentir moins seul, ou moins con, on ne sait pas trop...

le grand jour des élections arrivant, l'heure de gloire de l'abstentionniste approche, le jour où enfin il tient sa revanche muette. Campé sur ses petits pieds rageurs, l'abstentionniste assure qu'il n'ira pas aux urnes, même si on le payait, il se drape dans son indépendance d'esprit, lui qui ne suit pas le troupeau des électeurs...il se moque de l'inutilité de leur démarche, au café de la mairie, il goguenarde devant son verre tandis que ses concitoyens viennent fêter leurs bulletins fraichement introduits,il se frotte les mains, notre abstentionniste, sa journée n'est pas finie.

le soleil est ironiquement de la partie, même la météo vient à sa rescousse pour justifier son absence au chevet de la république, et puis il a tant de choses à faire notre abstentionniste, il n'a pas une minute à perdre dans ce qu'il nomme méchamment le grand carnaval.

Le soir, devant son écran, il ne regarde pas les résultats, à quoi bon, cela ne le concerne, ni de près ni de loin, mais sans doute que sa famille, ses voisins, ses amis et ses collègues, y sont scotchés, attendant fébrilement les résultats qui pourraient, peut-être, changer le cours de leurs existences.

Toutes ces personnes, avec qui il partage sa vie, regarde atterrés le score de l'abstention : combien de concitoyens les ont abandonnés dans la bagarre ?! Les bras leurs en tombent, ils frissonnent en imaginant les conséquences,  repensent avec dégout au second tour de 2002, et du renoncement qu'ils ont pour certains opérés...

L'abstentionniste est bien loin de ces considérations humanistes, il regarde un tueur découper sa victime sur un DVD, tout en se disant qu'avec plus de policiers il y aurait moins de violence, quelle idée se dit-il de supprimer des postes de policiers, ou même de profs pour encadrer les gamins, ils sont malades ceux qui nous gouvernent...

12 commentaires:

coup de grisou a dit…

Bravo ,c'est exactement de cette façon que je l'aurai exprimé ( en moins bien évidemment )
Et en plus il y en a qui en ont même fait un argument politique ! Si , si ça existe !
S'abstenir c'est résister , c'est montrer SA colère !
Je n'ai jamais compris comment mais ça doit être sans doute trop compliqué .
Comment connaître quel est la raison de la colère de quelqu'un s'il n'est pas là pour en parler ? Mystère !
Résister à quoi ? Punir le temps qu'il fait ou la programmation TV qui ne diffuse pas de match ce jour là ? Mystère aussi !

Mais on a bien compris à qui profite le crime , à ceux qui n'ont aucun intérêt à ce que les citoyens s'expriment , à ceux qui ont comme slogan "tous pourris ..sauf moi" , à ceux qui craignent pour leur réélection et qui voient d'un mauvais oeil la montée du ras-le bol .

Politizen a dit…

Bien vu.
Mais en général c'est le même pour qui il y a trop de pv mais trop de delinquants

lejournaldepersonne a dit…

Qu'est-ce qu'elle a ma voix ?

Mais NON me dit ma voix
N'écoute pas quelqu'un d'autre que toi
Si on te dit que Dieu est mort
N'en crois rien... vote pour sa résurrection!
Si on te dit que la vérité n'est pas de ce monde
N'en crois rien... et vote pour un autre monde!
Si on te dit que la justice est toute relative
N'en crois rien et vote pour l'absolu!
Mais... attends ... je ne suis pas croyante
Ce n'est pas grave rétorque ma voix intérieure
Vote pour donner la parole à ceux qui croient
En quelque chose... en Dieu ... ou en toi !

http://www.lejournaldepersonne.com/2012/04/quest-ce-quelle-a-ma-voix/

lucia mel a dit…

je ne voterai pas au second tour de l'élection présidentielle, au premier mon vote ira à Eva Joly. Pourquoi m'abstiendrai-je ? non pas parce qu'il n'y aura pas de bon match à la télé, ou parce que je regarderai des gens en égorger d'autres... ou que j'aurai envie d'exprimer ma colère (je le fais déjà sans ça), ou que la politique ne m'intéresse pas. Je ne voterai pas, simplement, parce que je n'ai aucune confiance en François Hollande... et j'en suis fort attristée. J'ai toujours voté, à chaque élection depuis qu'on m'en a donné ce droit, toujours socialiste, même quand mes gentils camarades s'amusaient au premier de l'élection à voter Laguiller et à faire éliminer Jospin.

Cette fois la coupe est pleine. Il me semble même plus dangereux que Sarkozy... c'est dire.

Après DSK (je n'aurais pas voté pour lui non plus, même si tous les gentils blogueurs de gauche, déjà bien lancés en avril dernier à chanter sa gloire.., avaient essayé de m'en culpabiliser : ce type m'a toujours semblé dangereux, ça n'est pas parce qu'il est de gauche qu'un politique n'est pas dangereux, ou malade mental...).

Alors, Sarko ou Hollande, franchement, ça n'est pas pareil, car je dirais que Hollande c'est même pire.

isabelle B. a dit…

@lucia : c'est toi qui vois, si tu es satisfaite du régime actuel, alors let's go...il ne va pas y voir 36 solutions, continuer comme depuis 2007, ou tenter autre chose

je précise que je n'ai jamais été fan de dsk, mes billets en témoignent avant l'affaire...et que je n'ai pas dit pour qui voter dans ce billet :-)

FabEhrhardt a dit…

J'irai voter, mais je sais pertinemment que cela ne changera strictement rien quelque soit l'élu.
Et elle commence quand la campagne ?

FabEhrhardt a dit…

J'irai voter, mais je sais pertinemment que cela ne changera strictement rien quelque soit l'élu.
Et elle commence quand la campagne ?

Euterpe a dit…

Les abstentionnistes pensent que l'abstention va faire "s'écrouler le système"..........il/elles (en l'occurence je pense à des vingtenaires anarcho-autonomistes féminines) ne s'imaginent pas qu'avant que le système s'écroule (s'il s'écroule), on pourrait passer par un régime fasciste avec goulag, purge et Cie. Non cela ne les effleure pas.
Elles disent : je ne me sens pas concernée par ce système. Ce n'est pas celui que je souhaite. Et en plus elles te regardent ironiquement si tu dis que toi tu vas voter. Genre que t'as pas compris que c'est inutile.
Cela on ne me forcera pas non plus à voter pour un pourri comme Hollande, désolée.

cosmetique bio a dit…

En fait ce qui est lassant dans cette campagne c'est l'impression d'être au milieu d'une cour d'école. Mais je ferai mon devoir de citoyenne

Anonyme a dit…

bien dit. moi je voterai melenchon!

Anonyme a dit…

j'ai posté un commentaire où j'exprimais mon opinion en faveur de l'abstention, il n'a jamais été approuvé. Puis, j'ai posté un message bidon disant que je voterai pour untel, et là, magie, le commentaire a bien été approuvé.

Je comprends donc que le but de se blog est non seulement de vous permettre de donner VOTRE avis mais EGALEMENT de faire taire l'avis opposé. Pas de arguments, pas de discutions.

Bravo, vous êtes un(e) grand(e) démocrate, vous avez de quoi être fier(e).

iboux a dit…

anonyme ,
j'ai publié le com' de lucia qui annonce son abstention, je ne dois pas être si vilaine enfin de compte :-)
mais tu as raison, sur un point, ici tu n'es pas en démocratie, c'est mon blog et je publie les commentaires que je juge utile ou pas, et quand ca vient d'un anonyme dont on ne sait s'il est un homme, une femme ou une plante verte, en général ça me gonfle...
si tu veux faire connaitre ton avis, ben identifie-toi, ou ouvre ton propre blog, je viendrai te commenter ;-) allez sans rancune !