17/05/2012

non à la semaine de cinq jours !

J'avais déjà fait un billet sur la semaine de cinq jours des écoliers, j'étais contre, nous étions dans un gouvernement de droite, et Peillon nouveau ministre de gauche annonce la même mesure, je suis toujours contre.

Il faut croire que les ministres quelle que soit leur couleur politique ne fréquente pas d'assez près les écoles.
Le problème de " l'épuisement " des enfants n'a rien à voir avec la longueur de leurs semaines, et d'ailleurs en rajoutant une matinée de cours, je ne comprends pas où l'enfant va être moins épuisé...Il sera debout pour être en cours à 8H30, un jour de plus, faudrait m'expliquer comment plus de travail, fait moins de fatigue à l'arrivée.

Rajouter le samedi matin aura un impact sur l'organisation des parents divorcés ( je pense aux papa qui ne voient leurs enfants que tous les quinze jours ), les devoirs effectués le samedi matin, devront être faits l'après-midi ou le dimanche, pour les parents qui travaillent le samedi ce sera le casse tête habituel qui va emmener les enfants et les récuperer à l'école cette matinée supplémentaire... Rajouter le mercredi matin, c'est toucher à l'organisation d'une journée où les enfants ont des activités sportives et culturelles, ou même des rendez-vous tels que l'orthophonie, le dentiste, ou que sais je encore...

Le problème de l'école actuelle vient des programmes, de la multiplication des matières diverses et variées en primaire, du bourrage de notions abordées sur une année : à titre d'exemple, depuis 2008, les tables de multiplications ( jusqu'à 5 ) ont été ajoutées au programme des CE1...
le problème vient des devoirs ajoutés à leur journée de classe.
Le problème vient des classes surchargées, de la multiplication des évaluations, et ce dés la maternelle...

Cette mesure annoncée pour la rentrée 2012-2013 va satisfaire sans doute les psy, les pédiatres, et tous les gens si sérieux qui ont buché une première fois sur la semaine à 4 jours pour annoncer que c'était parfait au point que ce fut imposé après expériences locales sur tout le territoire en 2008, et qui ont rebuché sans doute une seconde fois pour annoncer le contraire : je me demande combien coûte au final ces fameuses études où l'on dit tout et son contraire !

Ceci est une mesure facile ( et rapide ) très décevante en terme de " changement ", d'autant que darcos comme chatel l'avaient annoncée, la pilule même de gauche sera difficile à avaler pour ceux qui comme moi sont contre.

Nous parents d'élèves nous attendons bien autre chose : classes moins chargées, des RASED pour les enfants en difficultés, des programmes moins chargés, moins de polycopiés et plus de production d’écrit par les élèves, plus de lecture à voix haute...

Pour être moins fatigués nos enfants ont besoin de grandir avec moins de pression scolaire, et plus d'envie d'apprendre, voilà la tâche à laquelle le nouveau ministre doit s’atteler  même le samedi matin !

ps : à mes lecteurs, mon vote en faveur du changement  n'implique en rien que je m'infligerai une auto-censure sur ce blog, je donne mon avis du jour : cette mesurette est une connerie, soutenue autrefois par la droite, elle est tout autant soutenue par la gauche.


6 commentaires:

kalondour a dit…

Ben oui...La connerie existe aussi bien à droite qu'à gauche...Je ne suis plus en âge d'avoir des enfants à l'école pour émettre un avis pertinent sur le sujet, mais le "vrai changement" n'aurait-il pas été de demander l'avis de tous les acteurs concernés : parents, personnels de l'éducation, associations familiales etc...La concertation n'est-elle pas à l'ordre du jour ?

Daydreamer a dit…

d'accord ou pas d'accord, la semaine à 4 jours me fait bien chier: avoir 2 gosses qui font 4 jours (en primaire) et un qui en fait 5 (en maternelle), ça n'aide pas trop côté gestion. Sans compter que la primaire en question est une des rares de la ville à être sur 4 jours: pour que fiston aille au centre de loisirs, il faut l'y emmener, le bus de ramassage ne faisant que la tournée des écoles "5jours"... joie.

Gaël a dit…

moi aussi cette réforme me questionne, j'attends les détails

Vlad unrâleurdeplus a dit…

Je suis contre pour les mêmes raisons invoquées. Le quantitatif ne saurait suppléer le qualitatif en matière d'enseignement.

Stef a dit…

Non pas d'accord, il me semble qu'au contraire, c'est une très bonne chose.
Il faudrait privilégier le mercredi vu que 3 enfants sur 4 se lèvent tôt de toute façon pour aller en centre de loisirs...

La semaine de quatre jours avait cet inconvénient d’alourdir la journée, faire terminer les gosses à 17h c'est tard, de notre temps c'était plutôt 16h30...
En plus comme tu le dis, ils ont alourdi les programmes, ma fille en ce1, a effectivement déjà appris les tables de multiplications, et devrait être initiée aux divisions avant la fin Juin !? un grand n'importe quoi !
Il vaut mieux à mon sens, étaler les temps d'apprentissage, plutôt que de concentrer les choses, et de les bâcler...
Du coup, arrêter les évaluations en CE1, me semble aussi une très bonne chose. Prenons le temps de leurs apprendre à bien écrire, bien lire, à maîtriser les bases d'addition et de soustraction... pour le reste, on a bien le temps de les évaluer durant les trois années restantes avant l'entrée au collège.

oth67 a dit…

Je suis PE et je tiens à préciser que pour les devoirs, les parents sont demandeurs !