24/05/2012

cumul oh nébuleuse

Je suis contre le cumul des mandats, au point que je me demande parfois comment même cette notion a pu faire son chemin tranquillement dans une démocratie digne de ce nom.

Comment en effet peut-on porter efficacement le poids d'un engagement en tant qu'élu, et travailler réellement à la mission que l'on s'est engagé à remplir devant ses électeurs lorsque l'on cumule tant de fonctions distinctes, sur des territoires allant du local, en passant au national, pour terminer au niveau européen ?
Au travers de la charte de déontologie, Hollande a voulu mettre fin au cumul des mandats, les ministres doivent à présent choisir entre leur portefeuille et leur mandat local,
et devront choisir pour ceux qui seraient élus comme députés, entre la députation et leur poste de ministre. 
Il en va de même des ministres qui sont actuellement députés européens :
Je pense par exemple à vincent Peillon ministre de l'éducation, député européen ( 93), 
comme Stéphane le Foll ministre de l'agriculture (75), ou pascal Canfin (EELV), vont devoir céder leur place à leurs suppléants, au nom du non-cumul.

le cumul des mandats symbolise pour moi le cumul des privilèges, un enrichissement indu compte tenu qu'on ne peut être à 100 % dans son boulot de maire, de président de région, de député national, député européen, et que sais-je encore !
La politique est devenue un métier fort lucratif pour beaucoup, et j'espère que ce changement ne sera pas une passade, et que cette fameuse charte va être suivie d'une LOI qui s'imposera à tous les élus, quelle que soit leur couleur politique, une règle d'or pourquoi pas décidée sous l'impulsion d'un référendum populaire ?

crédit photo

4 commentaires:

Alice a dit…

Je me suis toujours demandée comment un député-maire (pour ne prendre que cet exemple) pouvait remplir ses deux fonctions correctement... A moins d'être doué d'ubiquité je vois pas ! Enfin, espérons que cette charte de déontologie sera respectée et impulsera un petit changement d'esprit.

Nicolas J a dit…

On est d'accord, mais je reviens juste sur un détail : Maire (ou député ou autre) n'est pas un métier mais une mission ou un mandat.

Dans une commune suffisamment grande (donc avec les moyens d'embaucher du personnel), un maire a largement le temps de faire autre chose.

Le problème vient, pour moi, du cumul des rémunérations.

Comme certains abusent réellement du cumul, on est obligé de l'interdire et comme il n'y a pas de limite à l'interdiction, on est obligés d'interdire tout cumul.

kalondour a dit…

Il ne faut peut être pas trop rêver...

iboux a dit…

@ alice : oui on l'espère, et on s'en va surveiller de près que cette charte perdure :-) ( ou bien ça va râler sur ce blog ! )

@jegoun : ça c'est ben vrai ;-)
@kalondour : si tu parles d'une loi...ben moi j'en rêve !! ( mais je suis une idéaliste que veux-tu ! )