31/07/2010

qui veut la peau de la 5ème république

J'ai entendu quelque part que " Nous subissons les conséquences de 50 années d'immigration insuffisamment régulées qui ont abouti à un échec de l'intégration " étant d'une nullité crasse en histoire et ayant comme beaucoup de français la mémoire courte, je me suis empressée de vérifier qui étaient les responsables politiques depuis 50 ans, et c'est long 50 ans... La durée de la 5ème république...

1959-1969, nous avons eu charles de Gaulle, UNR-UDR, de droite donc.

puis Georges Pompidou jusqu'en 1974, UDR, toujours de droite.

S'en suit Valery Giscard-d'Estaing jusqu'en 1981, UDF, centre droit.

Virage à gauche en 1981 avec l'élection de François Mitterrand, PS, avec une période de cohabitation à droite avec Jacques Chirac comme premier ministre( RPR) de 1986 à 1988.

En 1988, Mittérand est réélu, mais une fois encore, il cohabite avec la droite de 1993 jusqu'à la fin de son mandat en 1995...pour résumer, la gauche partage le pouvoir avec la droite 4 ans sur cette période de deux mandats.

La droite revient avec Jacques Chirac de 1995 à 2007, avec une période de cohabitation de 5 ans avec lionel jospin (PS) de 1997 à 2002...

En 2002, badaboum, la gauche contrainte de voter Chirac pour faire barrage à l'extrême droite, dans le but de préserver l'idée que l'on se faisait à l'époque de la république " liberté, égalité, fraternité " avec le recul, on voit qu'on a fait vraiment beaucoup de chemin en ce sens...
En 2007, la même droite au pouvoir depuis 2002 revient encore, sous un nouveau nom UMP, afin de ne pas lasser l'électorat.

Si j'ai bien calculé, la gauche a été au pouvoir 15 ans depuis le début de la 5ème république, et la droite 37 ans, on peut en déduire que les torts sont partagés, surtout à droite, quant aux "présumées" erreurs du passé.

Pour ma part, je trouve que de bonnes choses sont nées sous la 5ème, un édifice qui semble s'effondrer sous mes yeux un peu comme ces châteaux de sable que de méchants gamins viennent écraser sous leurs petits pieds rageurs.
Si le but "inavoué" est de proposer une nouvelle république, elle portera le chiffre 6, le 666, un chiffre de mauvais augure. Quelqu'un veut la peau de la 5ème république, pour se faire rien de mieux que de la dénigrer, de clamer haut et fort qu'elle est malade, pour mettre fin à ses souffrances, on est en train de lui administrer sous vos yeux impuissants, le bouillon de 11 heures.

2 commentaires:

captainhaka a dit…

IsabelleB, Un peu sonné hier, je n'ai pas reconnu ta signature sur mon blog et je t'ai re-souhaité la bienvenue. Tu as raison, je commence à ressembler à mon avatar :)
Sinon, ton billet constitue un bon rappel. Perfect !

isabelle B. a dit…

merci de ton passage, je te re-souhaite la bienvenue aussi ;-)