20/11/2012

la liberté d'inconscience

Le mariage pour tous, oui mais...encore va-t-il falloir trouver un maire dont la liberté de conscience ( et son appétit politique ) ne soit pas embarrassée par ce concept.

"Les maires auront à appliquer la loi mais leur liberté de conscience sera respectée, a dit le chef de l'Etat. «Les possibilités de délégation existent, elles peuvent être élargies et il y a toujours la liberté de conscience»

Euh pardon liberté de conscience ? morte de rire, hollande nous invente l'application de la loi à la carte ! en république ! en république Laïque qui plus est :  allo, y'a quelqu'un pour réagir là ?
Pourra-t-on nous aussi citoyens nous prévaloir de notre liberté de conscience pour refuser de payer nos impôts lorsque ceux-ci servent à construire une centrale nucléaire, alors que nous sommes écologistes ? ou bien lorsque nos impôts servent à financer des guerres alors que nous sommes pacifistes ?  

et les maires homosexuels pourront-ils refuser de celebrer des mariages hétéro au nom de leur liberté de conscience ? hein ?

et puis tant qu'on y est empêchons le droit à l'avortement en invoquant cette fameuse liberté de conscience, et puis la contraception, et puis le divorce, enfin bref tout ce qui dérange les personnes bien-pensantes qui defilent dans nos rues et qui tabassent des nymphettes aux nichons à l'air !

Je croyais vivre dans une république laïque, où chaque représentant élu par le vote du peuple devait faire appliquer les lois votées par notre assemblée, et non une pseudo-democratie où nos représentants pouvaient décider selon leur bon-vouloir, euh non, leur liberté de conscience de les appliquer ou pas ! 

Au nom de la laïcité, en 2004 une loi a été votée pour empêcher le port de signes religieux dans les écoles, et des élus pourraient eux afficher leur choix religieux pour refuser d'appliquer une loi ? le monde à l'envers !
 oui mais j'entends déjà votre réponse la loi sera appliquée, t'as rien compris, le maire qui aime pas les homos ben il pourra déléguer...ben voyons, et ça ne choque personne ?!

Cette histoire de délégation est du plus haut ridicule, une loi est une loi, on a le courage politique de la faire ou pas, on montre sa détermination lorsqu'on la considère comme juste, équitable, et on l'a fait appliquer jusqu'aux confins de la république en faisant fi des consciences perturbées.

3 commentaires:

@Myale a dit…

Au risque de ne pas me faire des amis, j'aimerais profiter de cet espace pour donner un autre point de vue. Hollande dit d'abord 'Les maires (ou les mairies) auront à appliquer la loi Donc, on peut conclure que la loi passera et que chaque communes sera dans l'obligation d'appliquer la loi. Je continue. Hollande dit aussi mais leur liberté de.... (je te renvoie à ton texte)Voilà que tout le monde hurle au loup Or, il faudrait se souvenir de cette frond de quelques maires disant haut et fort ne pas vouloir marier les couples homos. Hollande, qui à mon avis, est très conscient de ce qu'il a dit, leur a simplement rappeller qu'ils pouvaient toujours déléguer cet acte administratif. Ce qui est déjà le cas d'ailleurs, mais s'ils le souhaitent en faisant savoir le pourquoi (cas de conscience) Hollande les a piégés. Non seulement les maires n'ont plus d'arguments mais, je jurerai que peu d'entre eux feront valoir ce cas de conscience personnel. Je rappelle que la mairie, elle, sera onligée d'appliquer la loi sous peine de sanction...... sur le maire

ladyapolline a dit…

1.Il aurait dû parler de "clause" de conscience et pas de liberté de conscience : mais il l'a peut-être fait exprès : c'est un homme spontané mais c'est aussi un fin politique. Ici, je ne saurais me déterminer.
2. Un maire peut toujours déléguer à un/une Maire adjoint,sa fonction d'Officier de l'Etat Civil.
J'imagine bien que c'est ce qu'il a voulu dire.
3. Je suis certaine qu'en cas de refus du Maire et de tous les adjoints, le Préfet et le Procureur de la République seront saisis. En ce cas, je ne donne pas cher pour la pérennité de ce Municipal.
Dura Lex sed Lex.

kalondour a dit…

Rien à rajouter; Avis entièrement partagé