05/11/2012

aimez vous les uns les autres, on a dit, bordel !

Ces derniers temps on entend beaucoup l'Eglise, et ses représentants faire tout un foin à propos du mariage pour tous, tenter de monter le bourrichon aux croyants en leur bourrant le crâne à chaque messe, je suppose que c'est son boulot? UN SALE BOULOT tout de même...
L'argument principal pour s'opposer à cette évolution, si j'ai bien tout suivi est de défendre l’intérêt des enfants.
Il est vrai que l’Église a su nous montrer comme elle aime les enfants ces dernières années, elle les aime parfois un peu trop, mais ne soyons pas taquins en parlant de sujets qui fâchent n'est ce pas, même si certains représentants cléricaux se sont abaissés à faire un parallèle entre homosexualité et pédophilie, qui oserait faire un parallèle entre le celibat des membres du clergé et les cas de pédophilie qui ont entaché cette si noble institution, personne. Ce n'est jamais bon de généraliser, n'est-ce pas ?

Quoiqu'il en soit l'Eglise est dans son rôle en s'offusquant du mariage pour tous, rapport à la bible, au principe du croissez et multipliez vous comme de petits lapins, mais jusqu'à preuve du contraire nous ne sommes pas dans une république catholique, ni musulmane, ni juive, ainsi donc l'avis des religieux sur ce sujet de société n'est que purement anecdotique, en effet, imaginez un peu ce que serait notre société si on avait écouté les religieux à chaque fois qu'ils ont poussé une gueulante :
pas de divorce, pas de contraception, pas d'IVG, pas de vibro masseur, pas de littérature érotique, pas de scènes de cul dans les films,
pas d'égalité des sexes non plus puisque rappelons tout de même que l'Eglise croit toujours que le péché originel vient d'Eve, charmante donzelle qui a mangé une pomme en tapant la discut' avec un serpent,  qui croit toujours qu'une femme vierge peut tomber enceinte par l'opération du saint esprit, et qui est persuadé qu'un buisson est capable de vous raconter sa vie...
je crois qu'il serait utile d'interdire l'abus de l'encens, d'expliquer que le vin est du vin, et que manger le corps de son prophète ressemble fort à du cannibalisme, et surtout, oui, surtout de venir rejoindre le reste de l'humanité dans le monde réel, où des homosexuels existent, travaillent, aiment, veulent fonder une famille.
Si Dieu est amour, pourquoi les croyant sont-ils incapable d'en éprouver pour leurs semblables, quels qu'ils soient, voilà moi la question qui me taraude chaque jour.


3 commentaires:

michelle marie a dit…

je suis catho,
mais être catho ne veut pas dire être d'accord avec toutes les décisions du clergé et du pape,qui ne sont que des humains
il existe de nombreux courants de pensée chez les cathos, des plus conservateurs aux plus progressistes;
heureusement le clergé parle et les ouailles vivent leur foi selon leurs convictions;
bien sûr que je suis pour le préservatif,
bien sûr que je suis pour la contraception;
et nous sommes nombreux ainsi;
maintenant, je crois en Dieu, je respecte ceux qui ont d'autres idées, et je ne demande rien que le même respect;
quant au mariage homo, l'Eglise pourra refuser le mariage religieux mais celui ci n'a aucune valeur légale puisque par la loi seul le mariage civil compte,
alors?
ils pourront quand même se marier

kalondour a dit…

Délicieux billet qui réjouit mon anticléricalisme primaire...A bas la calotte !

Hiéléna Cyclo a dit…

Beau billet !