07/09/2012

souviens-toi la gauche

La pauvreté a augmenté en 2010, encore.
et probablement que nous apprendrons en 2013 qu'elle fut en hausse en 2011 également...

mais qui donc était au pouvoir en 2010 ?

La gauche si nulle a redresser la barre en trois mois, ou bien la droite qui l'a détenu pendant DIX ans sans discontinuer... oh ne pensez pas que je m'en viens défendre bec et ongles Hollande, frappée d'un optimisme béat d'un coup d'un seul du fait de son accession au pouvoir, non,  je viens juste rafraichir la mémoire quant à la responsabilité de la droite sur la décennie qui vient de s'écouler.

La gauche absente du pouvoir pendant dix ans n'est tout de même pas responsable du creusement de la dette française, des suppressions de postes d'enseignants par milliers, de l'incrustation de la criminalité dans certaines zones françaises...

D'ailleurs, il y a bien une raison valable expliquant que l'électeur a refusé de voter pour saint nicolas au dernières élections, une raison pour avoir donné les régions puis le sénat, et enfin la majorité à l'assemblée à la gauche : dommage que les défenseurs de la droite ne puisse parvenir à cet examen critique de leurs échecs accumulés ces dernières années, enfin bon c'est leur problème...

Néanmoins, il serait malvenu, voire dangereux pour de prochaines élections que les socialistes oublient un peu, vite, que leur victoire au second tour des présidentielles est l’œuvre en premier lieu des citoyens qui se sont déplacés aux urnes, citoyens aux tendances diverses, pas seulement socialiste, écologistes, front de gauche, et même centristes, et qui sait peut-être même une poignée d'électeurs de droite effarés de la dérive de la droite traditionnelle...
Bien sûr, les socialistes ne pourront satisfaire tout le monde mais qu'ils n'oublient pas  ces doux rêveurs d'écolos qui ne pensent pas que le nucléaire est une filière d'avenir, et avec qui ils ont signé un ACCORD, ni ces indignés du front de gauche qui furent séduits par la promesse d'une taxation juste des très hauts revenus : ils ont payé leur ticket gagnant, ne nous étonnons pas qu'ils viennent réclamer
leur dû !
Critiques et réclamations sont normales, les français ont tellement été habitués à ce qu'on bafoue les promesses qu'on leur a faites pendant dix ans de droite...

Au passage, que les socialistes n'oublient pas non plus qu'avec une droite en lambeau, nous avons en France une extrême droite qui s'est banalisée et généralisée à qui il faudra faire barrage dans les élections à venir.

N'ayons pas la mémoire courte, nous savons pourquoi nous ne voulions plus de la droite, mais n'oublions pas pourquoi nous voulions la gauche...


5 commentaires:

kalondour a dit…

Je crois que tout est dit dans la dernière phrase...

Bembelly a dit…

Twitté!

Bembelly a dit…

Oui, N'ayons pas la mémoire courte...

isabelle B. a dit…

@kalondour, oui n'est-ce pas :-)
@bembelly : merci pour le Rt !

solveig a dit…

J'attends l'intervention de ce soir.
Beau billet.