02/10/2012

la politique connait pas la crise

Les auto-entrepreneurs vont participer à l'effort national face à la criiiise, 3% d'augmentation de nos cotisations c'est peanuts, même si on gagne en dessous du smic...c'est vrai faut que j'arrête de râler, 3% de pas grand chose, à l'arrivée ça fait pas grand chose...

A titre de rappel, ce statut rapporterait 1,5 milliard de recettes fiscales, il est utilisé  par beaucoup de femmes pour tester une activité, des personnes dont la moyenne d'âge est de 38 ans, des personnes dont 300.000 étaient avant cela au pôle emploi, et qui sont 9 sur 10 à gagner moins que le smic : Taxer les riches y'a que ça de vrai, promesse tenue !

Ainsi alors que j'apprends qu'on s'en prend notamment à des femmes SOUS- smicardes quadra qui préfèrent l'entrepreneuriat à l'assistanat, pour lancer leur emploi ou arrondir leurs fins de mois tout en gérant leurs enfants,  je me suis demandée mais non d'un chien Que faut-il choisir comme activité pour s'en sortir aujourd'hui ?

Et bien figurez-vous que  j'ai trouvé une petite entreprise qui ne connait pas la crise, la politique version familiale !

à titre d'exemple citons la ministre des droits de la femme et son époux boris Vallaud embauché comme conseiller d'Arnaud Montebourg, citons Bartolone et sa tendre épouse qui exerce ses talents auprès de lui...
n'oublions pas Laurent Olléon, époux de Fleur Pellerin, est entré au cabinet de Marylise Lebranchu.
Aquilino Morelle, conseiller de l’Elysée dont l'épouse, laurence engel  a été nommée  directrice du cabinet d’Aurélie Filippetti.
 
Ah mais oui mais, après tout les artisans commerçants par exemple, on leur dit rien à eux quand ils travaillent en famille, alors pourquoi critiquer hein ? 

Ben je répondrai que peut-être, que le dit artisan, son entreprise lui appartient, que s'il se plante avec sa boite, et qu'il doit virer sa femme, cela ne regarde que lui, ce qui n'est pas le cas, d'un homme politique élu, ou pire nommé, qui à son tour nomme ou fait nommer son entourage  dans la plus grosse entreprise de France dont nous sommes tous les actionnaires...
Ah mais oui mais les conjoints des personnalités politiques, ou leurs enfants sont remplis de compétences, m'assure-t-on, on veut bien les croire sur parole, mais s'ils sont si débordants de compétences et d'expérience, ils n'ont probablement pas besoin de piston et trouveront ailleurs un boulot bien rémunéré.

A quoi sert, cette parenthèse familiale, un coup de gueule pour le fun ?

Non une présentation de facture d'électrice !
sarko et tout son club bling-bling, fan de népotisme a quitté la maison républicaine pour un temps ( et j'en suis fort aise ), grâce à la mobilisation de couillons tels que moi qui souhaitaient le changement, vous vous souvenez ?

Ces couillons, ont cru que le changement comprenait la fin d'une république aux pratiques douteuses :  les ministères, les commissions du parlement et autres services de l'état ne sont pas la propriété d'une caste, quelque soit sa couleur politique. ( car ne doutons pas que des familles actuelles d’extrême droite pratiqueraient la chose de la même façon une fois au pouvoir ! )

La politique, une branche qui ne connait pas la crise, où on peut bosser en famille, où on bénéficie de privilèges décidés par ses collègues, politiques, et cerise sur le gâteau une entreprise dont on fixe soi-même les règles.

Alors quand je vois de tels exemples, et je pense par exemple à notre petite fleur, qui ont le culot de venir nous faire la leçon en nous expliquant qu'on va devoir se serrer la ceinture pour le bien de la France et de nos gamins, qu'ils affirment lutter contre la précarité en imposant l'austérité pourtant décriée lors du précédant mandat, alors qu'ils auront, en famille, le cul au chaud pendant les cinq prochaines années cela me fait bondir !

Faut-il que ces conjoints embauchés de ci de là dans les ministères et autres depuis la nomination de leur tendre moitié démissionnent ? OUI, d'autant qu'avec le nombre de sur-diplomés au chômage il ne sera pas difficile de trouver des jeunes compétents et motivés pour les remplacer. 

Il n'est pas honnête que l'ensemble des revenus de ces dits politiques proviennent de l'exercice du pouvoir.

A ceux qui comme moi ont voté pour une république vraiment irréprochable, j'adresse toute ma compassion, et toutes mes condoléances, nous irons ensemble pleurer à l'enterrement de nos belles illusions...





8 commentaires:

O_bi_Wan a dit…

Je partage, mais garde espoir...

kalondour a dit…

Bartolone n'a pas embauché son épouse, il a épousé sa collaboratrice, ça change tout !
Cela dit je partage entièrement, même si à mon âge, je n'avais pas beaucoup d'illusions sur ce gouvernement de "gauche"...

Fred Camino a dit…

Je sais bien que les cinq années de l'autre nous ont usé mais attendons un peu avant de faire le bilan, non?

jeandelaxr a dit…

Et l'âge de la retraite ? Oups ! On est tous mal ! Solidaritaille !

Marco a dit…

Joli billet que j'aurais bien aimé écrire...

iboux a dit…

@obiwan : espoir il te faut garder, padawan, mais entre népotisme et cumul des mandats, illusions tu ne dois pas te faire...

@kalondour, oui, que veux-tu c'est ce fichu optimisme qui me perd sans cesse ;-)

@camino : ce n'est pas un bilan ce billet, mais quand tu pars dans une voiture bancale, tu peux être sûre de ne pas arriver là où tu voulais aller

@jean hein ?
@marco : ton dernier est pas mal dans le genre :-)

Captainhaka a dit…

Bon coup de gueule ! Le constat est accablant.

iboux a dit…

@captain haka : et encore j'ai écourté mon tableau de chasse...grand plaisir que tu sois passé par ici !! bises