17/06/2010

liberté de penser

Un blogueur peut-être désabusé ( j'ai dit peut-être, c'est une hypothèse, un postulat de départ pour introduire ce modeste billet ), nous dit : " Il est toujours facile de gueuler contre les apéros fachos ou des arrestations de défenseurs de sans-papier mais je ne suis pas sur que ça aidera à éjecter la droite du pouvoir en 2012. "pour ma part, je trouve difficile de se résigner à se taire sur de tels sujets, alors je lui dédicace, amicalement, une chanson d'actualité aujourd'hui plus que jamais ...

3 commentaires:

Nicolas a dit…

Tiens ! Je réponds à ton twit que j'ai reçu par mail.

1. La vidéo ou la musique ne passe pas sur mon PC au bureau.

2. Mon précédent commentaire n'était pas une revendication...

romain blachier a dit…

Comme je te comprend, je suis moi-même sur la situation d'un sans-papiers depuis des mois, sans beaucoup d'échos de la blogo officielle.

isabelle B. a dit…

@ écoute cette chanson tout de même à l'occasion
@romain, comme je l'ai dit en dessous, je m'imagine ( ou imaginais ) que les blogs peuvent être un relais de l'information ou de l'opinion de ceux que je croise, le silence est dangereux, il fait tomber dans l'oubli beaucoup d'injustices. néanmoins, je crois toujours que c'est aux urnes que les français doivent se rendre pour faire entendre leur voix.