24/05/2013

allo docteur, j'ai la moscovicidose...

Même les suisses, qui ne sont pas non plus le premier exemple qui nous viendrait comme modèle de la gauchitude,  ont prévu  d'encadrer les salaires des grands patrons, limiter leurs salaires mirobolants. Les suisses, mais pas nous.
En France, on se veut gentil avec les grands patrons, ceux qui touchent des millions annuels de rémunération, on les caresse dans le sens du poil pour ne pas qu'ils fuient, chez les suisses, on en rirait si ce n'était pas si pathétique. On les caresse tellement dans le bon sens que leur poils en sont tout lustrés, tout brillants de santé, pour les autres citoyens le régime est tout autre, on se contente de nous bouffer la laine sur le dos, mais ceci est une autre histoire...

Pourtant on nous avait annoncé avec trompette et tambours qu'une loi arriverait avant l'été, bon avec le temps pourri, le gouvernement a fait marche arrière et se planque sous son parapluie pour nous jouer du pipeau : tu recules, tu recules et tu voies je...arghhh ouille, ça pique un peu les yeux, mais en même temps un an qu'on s'est habitué aux reculades, heiiin ?
Moscovici s'en remet à l'autorégulation exigeante de la part des chefs de grandes entreprises, genre les big boss vont devenir raisonnables, tous seuls comme des grands, mais bien sûr et la marmotte ?

Sachez qu'il nous faut être courageux, faire des choix difficiles, par exemple, si vous êtes auto-entrepreneurs, la très attentionnée sylvia Pinel avec son air de ne pas y toucher va vous encadrer bien comme il faut.
Je préviens les blogueurs, les premiers symptômes de la moscovicidose sont langue de bois, mauvaise foi, haleine de chacal, mais probable qu'une bonne bière fera passer tout ça, encore une fois...








1 commentaire:

gael detoutderien a dit…

miam de la lancelot !