01/06/2012

plus dur sera le parachute

Après des années à râler dans le vide au sujet des parachutes dorés, l'Etat-actionnaire a enfin opposé son refus à l'octroi de primes de départ et de retraites chapeau aux PDG d'Air France, et de l'entreprise Safran .
Comme quoi ce n'est pas si difficile de dire NON ! quand on le souhaite.
C'est aussi ça le changement, ne pas se contenter de paroles en l'air, de cri-crise en tapant du point sur le bureau, mais agir...

Rappelons, à ceux qui crie à l'infamie de la gauche depuis le 6 mai ( et nous ne sommes que le 1er juin ! ) que ni le président Sarkozy, ni son gouvernement, qui va tenter bientôt de se recycler à l'assemblée nationale, n'ont agi en la matière pendant CINQ ans...là où le gouvernement actuel a agi au bout de seulement...QUINZE jours.
Il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin, espérons que les législatives donneront à la gauche les moyens d'agir concrètement et d'appliquer le programme du président actuel...
A moins que vous ne préfériez les paroles dorées, aux actes en béton ;-)


3 commentaires:

romain blachier a dit…

donnons une majorité au changement

Mathieu Shix Log a dit…

C'est un bon début, du reste vu ce que nous avions avant, il était difficile de faire pire.

Mais en 1981 jusqu'à 1983, les gens y croyaient aussi. Je comprends qu'ils ne puissent être si facilement convaincus même s'ils sont bien satisfaits de ne plus avoir la bande à Sarko.

Personnellement c'est sur l'union européenne et le positionnement international de la France que j'attends de véritablement juger si changement il y a. J'espère ...

iboux a dit…

@romain certes...
@mathieu : ben au niveau international, y'a du boulot et j'espère, aussi ...