05/05/2015

Que d'é...motions au PS


Comme beaucoup de militants, j'ai assisté hier soir à une réunion de présentation des motions qui sont censées faire avancer le PS dans le bon sens... tout ceci en prévision du congrès du parti à Poitiers, qui se tiendra du 5 au 7 juin.
Chagrinée je fus d'observer la mauvaise humeur ( notez l'euphémisme de bon aloi) des tenants de la motion A envers les supporters de la motion B, dite des frondeurs...
La motion A soutient la politique gouvernementale et repose sur un principe, celui de la loyauté. Notre président et son premier ministre sont issus du PS, donc on doit les soutenir quoiqu'il en coûte, notamment en termes de défaites électorales qui s'accumulent.point barre, fin de la discussion.

Vous apprendrez que selon certains de la motion A, le peuple est ravi de la politique menée et que non elle n'est ni de droite, ni libérale et qu'un jour elle va porter ces fruits ( dés que j'aurais connaissance de la date je vous informerais).
le peuple est très content, mais tout à fait, et c'est pour cette raison que le peuple ravi ( notamment celui de gauche) reste au chaud chez lui à 60 % au lieu d'aller soutenir dans les urnes cette splendide politique de gauchos. Quant à ceux qui vont voter, eh bien une partie est si ravie qu'elle vote FN.
Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, surtout ne changeons RIEN.

Dans la salle, j'ai noté le parcours du combattant de ceux qui s'éreintent à argumenter en faveur de la politique gouvernementale en dépit de preuves montrant que la direction choisie depuis 2012 ne marche pas ( je songe à l'emploi en particulier, et à la misère sociale toujours aussi présente...)
S'il y a eu certes de bonnes choses, certaines mesures sont difficilement défendables, ou avec une bonne dose de mauvaise foi.
à titre d'exemple, comment justifier la disparition de la taxe à 75% des plus riches, et le maintien de la suppression de la demi-part du veuf retraité ( suppression décidée sous sarko je le souligne)
Comment justifier ce CICE de 40 milliards alors que les caisses sont vides et que de contrepartie d'emploi il n'y a pas ?
Comment justifier la loi sur le renseignement sans le contrôle d'un pouvoir judiciaire indépendant ?
Comment justifier le renoncement sur le travail dominical...
Comment justifier l'utilisation du 49-3 contre les députés alors que le président lui même jugeait son utilisation anti-démocratique en 2008.

Je vais arrêter ma liste j'ai mal aux doigts ! ( relisez mes anciens billets...)

J'ai noté dans la salle quelques fil d'équilibristes, qui sont " déçus, déçus" mais qui voteront tout de même, la mort dans l'âme parfois, la motion dite A comme anaphore,  art de la répétition dont l'objectif est de convaincre quand la simple efficacité n'y parvient plus :
Notre politique est la bonne !
Notre politique est la bonne !
Notre politique est la bonne !
Notre politique est la bonne !
Zêtes sûrs ?
Oui ! Notre politique est la bonne.
Et pourquoi les déçus ne voteront-ils ni la motion B des vilains frondeurs, ni la C, ni la D ?
Car notre président est socialiste, comme son premier ministre ( enfin ils ont leur carte quoi ) donc inutile de réfléchir, s'offusquer ou même tenter de proposer autre chose, ou réclamer du gouvernement de mener une autre politique, il suffit d'être loyal aux socialistes que nous avons élus en soutenant leur motion.
Car petit padawan socialiste, si loyauté, voire servilité, n'est point dans ton tempérament, on t'expliquera que soutenir les frondeurs c'est soutenir des opportunistes, voire la droite ( un frisson parcourt mon échine) , et pire faire le jeu du front familial, euh national ( on sait plus bien c'est une saga, une dynastie ceux là)
Cette dernière méthode de persuasion dit de la culpabilité t'aidera sans nul doute à faire le meilleur choix.
Bien comme la loi renseignement a été votée en première lecture, et que compte opter pour la motion B, si on me recherche pour me retirer ma carte, j'ai mis ma photo au dessus ( on rigoooole, euh, quoique...)

4 commentaires:

Anonyme a dit…

En gros je suis tout d'accord !! Enfin on n'est pas obligé d'avoir la carte d'un parti de droite comme le PS !
Un bémol quand même pour le travail dominical ou plutot l'ouverture des magasins le dimanche !
Issu du quart monde (ca existe en france si si !!!) si je n'avais pas pu travailler le soir et certains dimanche ben ... j'aurais pas fait d'études ! Mais promis des qu'un gouvernement donne un smic à tous les lycéens des 16 ans pour augmenter leurs chances de pousuivre des études, je change d'avis !

kalondour a dit…

Que dire de plus ? Le PS est il encore un parti politique qui avance des propositions allant dans le sens du progrès social, ou n'est il plus qu'une machine à voter les yeux fermés les pires lois réactionnaires mises en place par le gouvernement ? C'était pathétique d'entendre ce matin Bruno LE ROUX qui était en service commandé sur France Inter pour défendre la loi sur le renseignement...Même Bernard Guetta qui n'est pourtant pas un gauchiste patenté l'a mis face à ses contradictions...
Il est temps que les adhérents du PS prennent leurs responsabilités...Mais vu ce que tu nous décris, on ne peut pas espérer qu'il sorte grand chose du prochain Congrès...Bon courage quand même...

A Bembelly a dit…

Bobiyé! Tiens, je vais te piquer ton beau titre, c'est excellent..

Perdre La Raison a dit…

excellent choix de motion :-)