01/03/2012

le retour des cahiers de doléances

Comme prévu hier, je me suis rendue au rassemblement contre l'austérité à Guingamp, il y avait un grand soleil, qui pourrait être analysé comme un encouragement de la part du grand ordinateur cosmique, ou plus simplement comme l'arrivée du printemps...c'était un des rassemblements prévus, il y en avait beaucoup d'autres en France et en Europe, mais étant donné le prix de l'essence, ben je suis restée sur mon territoire ! Du coup à la fin de cet évènement, j'ai eu l'occasion de boire un jus de fruit avec kalondour et de grignoter un jambon-beurre, salé, cela va de soi.

Il y avait une centaine de personnes, des représentants des syndicats qui nous ont informés, et alertés sur la situation présente, et à venir : la dégradation des services publics, de l'accès au soin dans nos campagnes, des problèmes dans les écoles, bref de la casse de notre modèle social sur l'autel d'une dette qui n'est pas la notre !

L'ainé des leurs, un homme d'une énergie assez stupéfiante, qui a participé dans sa prime jeunesse aux célèbres luttes en 36, a soulevé une idée fort intéressante " pourquoi ne pas relancer les cahiers de doléances comme en 1789, dans nos communes par exemple ? "
Cet homme s'inquiète à juste titre de la dégradation des conditions de vie de bon nombre de ses concitoyens, dont les plus âgés, et s'interroge sur le sort des retraités grecs qui se voient expulsés de leurs maisons de retraite : est-ce cela qui nous attend en France ?
La campagne présidentielle est le moment idéal pour soulever toutes ces questions, et exiger des solutions...et avec cette idée de cahier de doléances, qui sait, peut-être que cette poignée d'irréductibles bretons, réussira à réveiller l'espoir d'une vie plus juste chez beaucoup d'autres.

3 commentaires:

Gaël a dit…

vivent les cahiers de doléance ! après il nous faudrait quelques Abbés Sieyes, Robespierre ou Danton pour les porter à la connaissance de tous...

Euterpe a dit…

De toute facon, il y a longtemps que nous sommes revenus sous l'Ancien Régime.
Sarko a d'ailleurs déjà rétabli les États Généraux sauf que c'était plus équitable à l'époque puisqu'il s'y trouvait des représentants du peuple.

kalondour a dit…

Eh, j'ai pas bu de jus de fruit moi !
Je vois que mon camarade Eugène t'a impressionné ! C'est vrai qu'à plus de 80 balais, le bonhomme ne laisse pas indifférent !
Au niveau de l'Union Locale CGT de Guingamp, on essaye de s'organiser au niveau des retraités dans une sphère interprofessionnelle...et l'idée qui nous mène, est qu'en tant que retraités syndiqués à la CGT, notre boulot n'est pas de rester dans un repli corporatiste, mais de porter nos valeurs auprès des citoyens.
D'où l'idée des cahiers de doléances qui nous semble être adaptée à la situation actuelle. Une première initiative a déjà eu lieu pour aller à la rencontre de la population sur le canton de Pontrieux en juillet 2011, une deuxième initiative est dans les tuyaux sur le canton de Bégard...
A force de semer, nul doute que la moisson sera au rendez vous !