05/02/2017

Macron, hologramme de qui et de quoi ?


J'ai choisi cette photo d'un Macron souriant, le sourire dit beaucoup de qui on est...
Macron a-t-il laissé un souvenir impérissable aux français en tant que ministre de l'économie, peu probable, et sans doute qu'il évite de porter son bilan au sein du gouvernement Valls sur le devant de la scène lors de ces envolées lyriques, afin que le potentiel électeur oublie qu'il est lui aussi responsable de l'échec, sur le chômage entre autres choses.

Certains le disent vide et creux, comme son programme, toujours aux abonnés absents...mais son image...son hologramme dequi et de quoi est-il le reflet ? Qui se cache derrière ce que nous voyons s'agiter, hurler tel un Ché en costard à la révolution ? Voilà la question que je me pose... d'où viennent les moyens finançant sa campagne ? Qui, et pourquoi soutenir un jeune loup ex banquier... inconnu au bataillon avant le mandat Hollande, et soudain sauveur sans étiquette de la Fraaaance...

Ni de gauche...ni de droite... le cul entre deux chaises n'a jamais été confortable ...dit la chanson
Son appétit électoral est tel qu'il mange à tous les rateliers, qu'importe la provenance et les étiquettes des soutiens tout est bon pour Macron :
Des soutiens à droite, comme des sarkozistes pour faire oublier que c'est la gauche de Hollande et Valls qui lui a donné un terrain de jeu politique,
des soutiens de cette gauche Vallsiste qui s'obstine à s'autoproclamer socialiste quand elle n'est pourtant pas capable de soutenir le candidat légitime, ne leur déplaise, désigné par la primaire.

Je ne m'étendrai pas sur les frondeurs de cette primaire qui préfèrent soutenir un fervent libéral, lui même soutenu par le monde de la finance, et j'attends juste d'admirer à quelle vitesse ils reviendront dans le giron socialiste lorsque la date de péremption du produit marketing Macron sera dépassé.

On ne peut rien faire avec du vent monsieur Macron, si ce n'est mouliner dans le vide...en attendant, expliquez nous votre manque d’efficacité durant les années de 2012 à  avril 2016, notamment en tant que ministre de l'ECONOMIE ?!

Aucun commentaire: