04/02/2015

dans le Doubs, t'abstiens pas !


Dans le Doubs, dans une élection législative partielle, la droite appelle à voter blanc ou s'abstenir plutôt que de soutenir le socialiste face à la candidate front national.
Ce n'est pas la première fois que l'UMP nous fait le coup du ni-ni, mais avouons que c'est lassant de voir un parti ne pas apprendre de ses erreurs...
Les voilà désormais face à une entité "politique" capable de les reléguer en troisième position dans certaines élections mais au lieu de choisir une tactique défensive consistant à faire barrage, ils optent pour la position du mollusque, bien que le mollusque se mouille lui...

Il est désastreux de voir qu'à droite, l'union nationale, les discours sur la république et la démocratie que nous avons entendus le 11 janvier dernier soient déjà passés à la trappe.
Pour défendre la liberté d'expression, la droite a défilé dans les rues de paris auprès des socialistes, ce ne fut pas le cas du FN ne l'oublions pas.

J'aime à croire que les électeurs de droite auront assez de jugeote et de conscience pour non seulement aller voter, devoir démocratique s'il en est, mais voter contre le FN, devoir républicain s'il en est...
Qu'ils se souviennent pour avaler cette pilule de gauche, que nous électeurs socialistes, communistes, écolos, centristes, nous nous sommes unis en 2002 pour mener au pouvoir Chirac et faire barrage à JM le pen. Eh oui, nous n'étions pas hyper ravis d'en arriver à voter à droite mais aurions nous du suivre votre méthode du ni-ni et laisser l'extrême droite s'emparer du pouvoir, juste par principe, par fierté, par connerie ?!

2 commentaires:

bobcestmoi a dit…

sarko n'a aucune mémoire
il ne se souvient même pas qu'il fut président il y a moins de 3 ans

kalondour a dit…

C'est vrai qu'en 2002, j'ai voté CHIRAC...J'ai beaucoup réfléchi avant, mais j'ai estimé que ce vote relevait de mon devoir de citoyen...Il est vrai aussi que CHIRAC a été élu avec un score digne de l'ancienne URSS...Comme il est vrai aussi qu'il n'a tenu aucun compte de ce vote pour la composition de son gouvernement, alors qu'il avait été élu par un "front républicain"...