16/09/2011

Montebourg au débat

J'ai regardé le débat sur les primaires socialistes hier soir, comme 5 millions de français : instructif et surprenant par moments.
Tout d'abord, le débat final est resté calme, courtois, on sentait au grand désarroi du journaliste, que les invités étaient décidés, malgré leurs divergences sur certains points, à rester unis. il y a bien eu quelques phrases, quelques piques amusantes, histoire de pimenter l'affaire mais point de clash, et c'est tant mieux, il fort probable que les électeurs en aient un peu raz le bol des disputes internes alors que la situation est grave.

Personnellement j'ai trouvé Montebourg particulièrement convaincant, calme mais déterminé, incarnant une vision originale de la France de demain : Démondialisation, 6ème république, redistribution des dividendes des entreprises, blocage des loyers...

J'avoue que je m'étais jamais vraiment posée pour écouter ses différences, sans doute que matraquée par les sondages, les articles de presse, ou les interview à la télé, Hollande comme Aubry étaient devenus des choix incontournables.

M'est revenue une phrase entendue il y a peu dans mon entourage " aux primaires, il faut voter hollande, car lui il ne fera pas peur à certains électeurs, il faut choisir celui qui pourra gagner contre le président actuel "
Ainsi donc dés ces primaires l'électeur de gauche a déjà cette pression sur les épaules, choisir celui ou celle, dont les sondages ou les médias, nous disent qu'il est le plus à même d'emporter le morceau en 2012.
Et s'ils se trompaient ? Et si notre peur de perdre au premier tour était mauvaise conseillère ?
Si justement choisir un candidat trop consensuel, trop " classique " était une erreur ? Peut-être que les indécis du socialisme, ceux qui trouvent que les socialistes ne sont plus assez à " gauche " se detourneront au premier tour pour voter pour un candidat plus extrême, un qui taperait un peu sur la table, et qui incarnerait l'étendue de leur indignation...Que de voix perdues dans ce cas...

Au début de l'année, le favori était DSK, aujourd'hui Hollande et Aubry se partagent la vedette, et demain ? Montebourg ? en l'écoutant hier, je me suis dit : Pourquoi pas...


Discours Arnaud Montebourg Université été PS par idees_reves

8 commentaires:

Melclalex a dit…

Oui Isa pourquoi pas hein ? Arnaud est très bon et porte des idées "neuves".
C'est le meilleur choix possible :)

Marco a dit…

C'est marrant, mais plus je lis ce matin, plus le constat semble partagé !
Comme quoi, ce genre de débat est bien plus utile qu'on croit.

mtislav a dit…

C'est censé. En espérant n'ait pas trop effrayé justement en évoquant la démondialisation ou les hedge funds. C'est quoi ça d'ailleurs ?

See Mee a dit…

Je partage tout à fait tes observations.
Montebourg, même s'il a des progrès à faire pour rendre son projet lisible et convaincant pour le plus grand nombre, me semble aborder les problèmes de manière assez globale, avec une vraie capacité réformatrice (enfin des réformes qui correspondent à des valeurs humaniste).
Rien à fiche d'une sorte de spectre du 21 avril 2002 sur les primaires, qui amènerait à un "vote utile" Hollande : c'est important pour les sympathisants de gauche de de montrer où justement nous situons la gauche !

iboux a dit…

@melclalex d'autant qu'il porte bien le costume :-)
@marco : oui cela permet de clarifier certains points !
@Mtislav : la définition des hedge funds est là http://www.lafinancepourtous.com/Hedge-funds.html
@seemee : même s'il ne pourra changer le monde à lui tout seul, s'il a la volonté de reformer en profondeur le système français actuel, moi je suis pour !

mtislav a dit…

Et celle de la démondialisation ? Pas loin de celle de décroissance. Chez les Bobos ! Et pourtant, Montebourg me plaît bien. Je partage ses goûts volontiers mais il faut être lucide : Kennedy n'aurait jamais été élu gouverneur du Kentucky, Montebourg ne gagnera jamais la primaire socialiste. Il a tout mon soutien.

didier a dit…

Bien vu!faut y croire!

Won, Philippe et Raphael a dit…

le scenario est deja ecrit malheureusement...

Hollande - Lepen au 2nd tour...