02/02/2011

copé, un copain encombrant

Copé, c'est un peu le Valls de la droite, le caillou dans la chaussure qui vous empêche de marcher droit...de débat en débat, il secoue le bananier sur lequel est assis le président, le but est-il de le faire tomber, de ramasser quelques bananes au passage, on se pose la question.
J'arrive presque à entendre les grincements de dents ! Lancer des idées sur la suppression des 35 heures, sur l'augmentation de la TVA, la remise en cause du statut des fonctionnaires... pourquoi pas lancer un débat sur la suppression de la sécu, sur la suppression des CDI pendant qu'il y est ?! Il va finir pas faire passer Nicolas pour une chiffe molle...
"Des débats, il y en aura matin, midi et soir à l'UMP" a prévenu Jean-François Cop, une façon polie de dire, j'ai pas fini de vous casser les bonbons les amis ! 

5 commentaires:

Sam Lowry a dit…

Je ne sais pas...

Et si toute l'agitation de Copé ne servait finalement qu'à permettre à Sarkozy de recentrer son image en vue de 2012 ?

(exception faite de la thématique sécuritaire, seul sujet où bizarrement Copé ne fait pas dans la surenchère)

El Camino a dit…

Ce type me stresse, j'en arrive presque à trouver Sarkozy sympathique.

isabelle B. a dit…

@sam c'est bien vu...à suivre !
@el camino euh, bon là quand même faut pas exagérer, il en faudrait beaucoup plus :-)

romain blachier a dit…

il joue la défaite de sarko pour prendre sa place.

Bernard a dit…

La suppression de la SECU, le MEDEF en rêve et le gouvernement a bien avancé avec la "réforme" des retraites, la casse de tous les organismes sociaux (CAF, CPAM, URSSAF) au nom de la RGPP, et ce sans débat. La TVA sociale est également un des éléments de cette casse, car sa mise en place exonèrerait les entreprises de leur responsabilité sociale en matière de cotisations (ne pas oublier que la TVA, c'est le pauvre couillon de consommateur qui la paye en dernier ressort)
Quant au CDI, il y a longtemps qu'il est contourné. Le "licenciement amiable" et les CDD reconduits à perpétuité (cf. La Poste)deviennent le mode de gestion courant. C'est ça ou "je te pourris la vie dans la boîte jusque quand que tu craques"
Tout celà est parfaitement illégal, mais tout le monde s'en fout, car ils ont aussi cassé la Direction du travail...