29/12/2015

un remède contre la déchéance


La déchéance de nationalité...
Valls est en première ligne, s'y accroche comme un pou sur la tête d'un chauve, de plus en plus seul, bafouillant de piètres explications (erronées qui plus est) via son Facebook...non mais sérieusement ? Sa page Facebook ? Un premier ministre de la république, sur un débat aussi grave que l'inscription dans la constitution de l'inégalité devant la loi des binationaux, nés français...
Bref...
Ai-je voté pour élire le premier ministre ? non.
D'ailleurs, même en tant que socialiste il n'a réussi à rassembler que 5% et des brouettes de voix à la fameuse primaire, évènement funeste ( avec le recul...comment veux-tu ?) quand nous observons la politique de " gauche" menée tant au niveau économique qu'au niveau sociétal.

Je voudrai qu'on en revienne à la voix qui a annoncé cette idée absurde et révoltante lors du congrès consistant à affirmer qu'un binational est un français en CDD, un français sous réserve de bonne conduite. ( oui le français pur beurre lui est condamné à rester français quoiqu'il fasse, chacun sa croix hein)
Un terroriste binational, est un criminel...n'avons nous pas un code pénal pour nous occuper de son cas ? Somme-nous devenus tellement feignants qu'il faudrait le renvoyer au pays de ses ancêtres pour qu'ils s'occupent de sa punition à notre place ? ( enfin dans le cas où nous le choperions vivant, vu que le terroriste adore s'envoyer en l'air et attend rarement la police pour un rendez-vous en tête à tête en garde à vue...)

Je cite "
Article 5 de notre constitution " Le Président de la République veille au respect de la Constitution."
Il veille donc ...sur  "attachement aux Droits de l'Homme" ( préambule)
et sur "  l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine (...)" (article1)
il veille aussi sur "La devise de la République est "Liberté, Egalité, Fraternité" cette ensemble de grandes valeurs qui fonde les bases de notre vivre ensemble ( ouais ce truc à la con qui ne mérite ni de s'égarer, ni de se battre pour les défendre contre vents et marées quelque soient les circonstances exceptionnelles : terrorisme, chute de météorite, apocalypse zombie, chanson d'yvette torner...et j'en passe)

Hollande s'est égaré... loin, trop loin pour bon nombre de ses anciens soutiens. 
Virer Valls du PS en faire un apartide (ouais avoir la même carte de fidélité me donne des boutons là), un bon début mais cela ne fera pas oublier que c'est notre président normal, adepte du changement de grandes valeurs qui est à l'origine de ce concept qui divise, fait remonter à la surface des odeurs nauséabondes d'un autre temps.

2015, la France a été attaquée par des terroristes, ils s'en sont pris à notre liberté d'expression, à notre mode de vie, au lieu de répondre par plus de liberté, plus d'égalité, notre gouvernement a choisi une loi renseignement qui permet de fliquer tous les français sans contrôle de la justice... et compte opter pour la création d'une sous-catégorie de français, les binationaux, même nés français... ( allo monsieur le curé ? Nous avons un cas de possession à l’Élysée, Marine sort de ce corps !!)
Le front national se frotte les mains, en rêvant aux extensions possibles des cas de déchéance bien au delà du terrorisme de daesh et consorts... mais parait qu'on dramatise...qu'on s'égare...nous la gauche passéiste qui fait suer avec ces grandes valeurs...

Enfin, le docteur iboux doit rendre sa prescription pour les malades de la république, faut vous faire soigner :
- arrêter le port de casque de scooter trop serré afin d'aider le cerveau à avoir une meilleur irrigation ( surtout niveau hémisphère gauche qui donne des signes cliniques de mort cérébrale)
- une piqure de rappel des grandes valeurs et principes fondant notre société ( deux fois par jour, un traitement avec une dose d'éléphant me semble conseillée)
- éviter tout contact avec les produits dangereux, nocifs pour notre démocratie, même les dosés à 6 millions de voix
- Stopper toute activité serait raisonnable vu l'état du malade, mais bon je suis docteur pas marabout...hélas.

Le meilleur remède c'est parfois l'euthanasie, faut pas s'acharner, faire souffrir inutilement, monsieur le président...tuez cette déchéance qui tue la gauche...




3 commentaires:

kalondour a dit…

Content encore de te relire..La maitrise des mots, la maitrise de l'écriture, sont un vrai bonheur quand les idées exprimées rejoignent ce que je ressens profondément...La pensée unique des "blogueurs de gouvernement" est devenue "le petit doigt sur la couture du pantalon" sur laquelle tout le monde est prié de s'aligner...Et à force de lire ce qui est écrit, par lassitude où par dégoût, on n'a plus envie de monter au créneau...Ton billet est donc le petit rayon de soleil de la fin de l'année...
Bonne année à toi et à ta petite famille...Et en 2016, on ne baissera pas les bras...

Serge clérissi a dit…

belle indignation... Valls comme son pote sarko est un afficionados du clivage, le fond lui importe peu, seul compte le bénéfice qu'il peu en tirer. Ce faisant il marginalise un peu plus la Gauche et récupère les préoccupations des "français" abrutis par le simplisme des idées et l'obscénité décomplexée des discours et de la culture donnée en pâture.

isabelle B. a dit…

@kalondour oui je comprends ta lassitude, mais tu dois aussi utiliser ta bonne plume, ne laissons pas une seule voix s'exprimer sur des sujets qui nous sont chers... et bonne année à toi aussi :)

@serge merci ;) oui la politique est un terrain de jeu pour certains, mais des citoyens patissent chaque jour de décisions prises à la va vite, dans des objectifs personnels, financiers...