29/10/2010

une enquête rondement menée

Je suis comme beaucoup une adepte des séries américaines où la police judiciaire réussit à trouver un criminel grâce à la science, un cheveu, une empreinte, un résidu quelconque et le coupable est confondu !

C'est pour cette raison que je suis épatée par notre police qui a résolu le mystère du " casseur non identifié " dont la vidéo a fait le tour des journaux télé et du Net.

Le Figaro le nomme " casseur ninja " et souligne qu'il a été interpellé et " identifié grâce à une vidéo Reuters et suite à des photos prises par des policiers en civil." Voilà une enquête rondement menée.

regardons cette vidéo : 

Des Policiers Civil Casseurs !
envoyé par Handcock78. - L'actualité du moment en vidéo.

On remarque que l'homme qui a cassé la vitrine porte une capuche, son visage est dissimulé, à peine voit-on un bout de son menton et de son nez, il ne porte pas de gants, possède un petit sac à dos banal, et globalement son gout en matière vestimentaire est déplorable au regard des tendances modes de cet hiver...

Occupons-nous à présent du ninja, l'homme qui saute en l'air, propulsant sa jambe et son pied gauche dans le dos du passant qui a tenté d'interrompre le premier casseur de vitrine :
Il porte une capuche, une écharpe qui cache son visage, des gants noirs, une matraque noire.

OR ce serait cet homme qui a été interpellé, c'est à dire celui qui sur la vidéo est le moins identifiable au regard des éléments que nous avons recensés.

En effet, en observant le premier homme qui demollit la vitrine, on voit légèrement son visage, il n'a qu'une capuche, pas de foulard, de plus il a accompli son forfait à mains nues, donc la police aurait pu trouver ses empreintes sur l'outil utilisé pour casser la vitrine par exemple...

Mais non, c'est le second, le ninja qui a été arrêté, sur la vidéo, son corps est complètement recouvert de vêtements, tête, visage, mains, rien n'était visible, il portait une tenue passe partout, jean, blouson banal, chaussures montantes noires mais c'est lui qu'on a identifié sous les traits d'un anarchiste, retrouvé dans un squatt...Ben moi je vous dis que les policiers dans les séries américaines sont pas aussi forts !

Il est intéressant de lire le témoignage de Bertrand de Quatrebarbes, l'homme qui a tenté de raisonner le premier casseur et qui s'est pris un coup de pied du fameux " ninja ", voici un extrait : "

J'ai vu un homme cagoulé commencer à détruire la vitrine. Je croyais qu'il était jeune et je n'ai pas réfléchi, je suis intervenu. Un lycéen ou un étudiant, même avec une barre de fer, ça ne me fait pas peur. Mais c'était un homme, dans la trentaine, et il a été sidéré de mon intervention." Plusieurs points lui "semblent bizarres" : "Le "ninja" qui m'a frappé dans le dos ne m'a pas fait mal du tout, le coup n'était pas du tout fort. Après, plusieurs personnes se sont mises autour de moi et m'ont donné des coups pas violents du tout, quasiment des faux coups, jusqu'à qu'une voix autoritaire dise "Lâchez-le". "

On se demande pourquoi les casseurs anarchistes ont tapé gentiment le monsieur aux cheveux blancs... pourquoi perdre son temps à donner des "tapettes" à un homme qui vient interrompre un tel déchainement de colère, au lieu de soit lui casser la figure pour de bon, soit prendre ses jambes à son cou pour échapper à une arrestation, l'anarchiste du XXIème siècle serait-il stupide ?

Pour clore cette enquête palpitante, je vous conseille la lecture d'un article d'un Commissaire principal honoraire de la Police Nationale, Mr Moréas ici qui propose un témoignage de Mr Quatrebarbes, et nous rappelle qu'une vidéo peut-être un montage, dont la fiabilité ne saurait suffire aurais-je envie d'ajouter à prouver la culpabilité de qui que ce soit...

28/10/2010

Regarde ta Rolex, c'est l'heure de la révolte...

La manifestation de Guingamp contre la réforme des retraites a rassemblé aujourd'hui environ 3000 personnes selon l'intersyndicale.

Sachant qu'à Guingamp, les années passées, les syndicats ont été habitués à de petits cortèges de 500 à 700 personnes, on peut parler d'un succès quant à la mobilisation d'aujourd'hui !

Cette manifestation organisée pendant les vacances scolaires, tandis que la loi a déjà été votée, tandis que les journaux télévisés et la presse nationale a martelé que la mobilisation perdait de sa vigueur, a réussi son pari : montrer que la contestation est toujours là et que les actions sur le terrain continuent.

N'oublions pas que le combat mené aujourd'hui se fait dans des conditions très difficiles : Mise en place du service minimum en 2007 qui permit à l'époque d'entendre le célèbre : " quand il y a des grèves en France plus personne ne s'en aperçoit ! " mais aussi réquisitions de personnel en grève, déblocages et démantellement des piquets de grèves sous escortes policières...

Malgré toutes ces difficultés, les bretons étaient là encore aujourd'hui, et ils seront encore dans la rue le 6 novembre.
Beaucoup ont mis la main à la poche afin d'alimenter les caisses de soutien aux personnels en grève, un geste essentiel pour tous ceux qui sacrifient des journées de salaires dans cette lutte contre une réforme injuste.

Le cortège d'aujourd'hui a suivi un parcours en ville, plus court, pour permettre aux plus anciens d'y participer, il s'est longuement arrêté devant la sous-préfecture, afin de brûler l'effigie d'un petit homme, portant une Rolex et un Karcher, son calvaire s'est déroulé sous les huées des milliers de manifestants présents qui scandant " sarko t'es foutu, les bretons sont dans la rue ! "

27/10/2010

la France terre de changements ?

Tandis qu'en France le mouvement contre la réforme des retraites continue, je me suis demandé ce que pensaient ou faisaient les pays étrangers qui nous regardent...

Les Syndicats français ont reçus des messages de soutien venant du monde entier mais le soutien ne s'arrête pas à des messages, il y a aussi quelques actions à souligner :

En Belgique, Une Action de Solidarité avec les luttes en France est annoncée par le Parti des travailleurs belges, ce mercredi à Bruxelles et Liège : " Faisons le plein de solidarité, devant l'ambassade de France à Bruxelles et devant le consulat général de France à Liège, le mercredi 27 octobre à 16h30."

De plus, Le syndicat socialiste belge SET a bloqué ce mardi 26 octobre deux dépôts pétroliers dans le sud et l’ouest de la Belgique, par «solidarité» avec les grévistes français qui s’opposent à la réforme des retraites.


La presse étrangère se passionne aussi pour les grèves en France, On peut lire par exemple, «Les Français se battent pour l’avenir de l’Europe».Cet encouragement dans le journal " The Gardian " est d'un américain, économiste, chroniqueur régulier du New-York Times et du Guardian, Mark Weisbrot, cela fait chaud au cœur, non ?

Même au Brésil, les travailleurs ne sont pas insensibles à ce qui est en train de se produire en France:

Un rassemblement devant le siège pauliste de l’entreprise française Valeo a eu lieu.

Alors en France, n'oublions pas que même Mr Apparu, secrétaire d'État au logement, a convenu que cette réforme était une régression sociale, nous ne pouvons continuer d'accepter des réformes visant toujours les mêmes français, qui entrainent toujours moins de droits, moins de liberté, plus d'inégalités, plus de devoirs alors que d'autres profitent toujours de plus de privilèges !

Avant de partir, une petite citation de Guy Bedos :
" En France quelques personnes avaient promis à des milliers d'autres personnes de changer la vie, et puis ils ont changer d'avis..."

Guingamp ne cède pas et continue le mouvement contre la réforme


" A Guingamp, NON, on ne cède pas, ON CONTINUE ! " Voilà le titre de l'affiche que m'a transmis un des responsables de la CGT ce matin. 


Jeudi 28 Octobre, une manifestation est prévue à 10H30 sur la place du champ au Roy, sur l'Échiquier, organisée PAR L'INTERSYNDICALE DE GUINGAMP regroupant les syndicats suivants : CGT, CFDT, FO, FSU, Union Syndicale Solidaires !

Le cortège suivra un parcours différent de la dernière journée de mobilisation, il sera citadin ce qui permettra à un plus grand nombre d'y participer, et surtout il y aura un invité SURPRISE !! 

Alors mobilisez-vous Jeudi, montrez votre détermination et votre opposition, amenez vos amis, votre famille, ainsi que vos banderoles, et n'oubliez pas de quoi faire du bruit, histoire qu'en hauts lieux, on se souvienne qu'en France, et en Bretagne en particulier, lorsqu'il y a une manifestation :
TOUT LE MONDE S'EN APERÇOIT :-)

26/10/2010

de syndicaliste à bouffon du roi

J'avais fait un billet intitulé " manifester le pantalon sur les chevilles " et je suis navrée de voir que ce titre n'est pas aussi excessif qu'on aurait pu le penser à l'époque...


Sur le site de la tribune je lis ceci : "Lundi soir sur France 2, François Chérèque a proposé d'ouvrir des négociations sur l'emploi des seniors et des jeunes. Cette suggestion immédiatement approuvée par le Medef a reçu ce mardi le soutien du ministre du Travail Eric Woerth." 

Négocier sur un thème "emploi des séniors et des jeunes", pour s'écarter du combat actuel qui est la réforme des retraites, est une idée bien accueillie  par le Medef et  la droite, mais pourquoi discuter de ceci alors que le gouvernement  est sensé s'occuper de ce problème depuis belle lurette ?

Dans cette vidéo, le 22 octobre, Mr Chérèque était encore convaincu bien qu'assez molasson, aujourd'hui nous sommes le 26 octobre, il a baissé le pantalon, comme prévu...

Cette annonce de négociation, c'est du vent, un écran de fumée, un nouvel affront à ceux qui se sont dressés contre cette réforme, ceux qui ont perdu des journées de salaires en voulant défendre leurs acquis et les nôtres...et voir l'arrogance du ministre du travail qui fanfaronne " cette réforme c'est moi qui l'ai faite ! " ainsi que les sourires narquois de la présidente du médef, entendre le ministre de l'économie s'affoler du coût journalier de cette mobilisation pour ensuite nous annoncer que cela n'aura aucune incidence sur ses prévisions de croissance me donne des hauts le cœur, mais également deux fois plus l'envie de répéter inlassablement chaque erreur de parcours de ce pitoyable quinquennat afin que personne n'oublie et que cette effroyable erreur soit réparée en 2012 !

Coluche avait son avis pour 2012 :

allo docteur web, c'est la noiraude...

Je vous avais parlé au mois de juin de la médecine rurale,et de la difficulté à se faire soigner en province en raison du manque de praticiens généralistes ou spécialistes, or ce matin j'ai lu ici "qu'un décret paru au Journal Officiel autorise les consultations par internet." et que "le but de ce décret d'autorisation :  "résoudre, par exemple, le problème de la démographie médicale", et lutter ainsi contre l'apparition de déserts sanitaires dans certaines régions"
Encore une fois, on assiste à l'avènement d'une solution simpliste à un problème complexe !

Je vais me faire l'avocat du diable pour changer...Admettons qu'on laisse les médecins " réels ", en chair et en os, disparaitre de certains territoires, puisqu'il semble qu'aucune autre alternative sérieuse au déplaquage des docteurs ne soit étudiée, que penser  :

Du facteur démographique ? 
La population dans les zones rurales, est vieillissante, or une personne "âgée", parfois isolée d'un point de vue familial, pourra-t-elle prendre soin de sa santé en ayant plus comme interlocuteur qu'un médecin virtuel ?

Sachant que dans les pathologies courantes liées à l'âge, il y a malheureusement la maladie d'Alzeimer ou la sénilité... je vois mal une personne atteinte de troubles de la mémoire être capable de décrire "en ligne" ses symptômes, la date de leur apparition, se souvenir de son traitement en cours...

Du facteur technique ?
Ce système de consultation en ligne signifie être équipé d'un ordinateur, d'une connexion internet , être capable de cliquer au bon endroit au bon moment... Il y a des foyers en France qui ne sont pas équipés en informatique, ou formés à l'utilisation d'un ordinateur et de l'Internet.
S'il n'y a plus de médecin près de chez eux, va-t-on leur répondre " ben alors ! Faut se mettre à l'informatique si vous voulez être soignés ! "
De plus je m'interroge sur le côté pratique, montrer son œil irrité à un docteur virtuel via une webcam, ok, mais en cas d'hémorroïdes, vous aurez intérêt d'être souple ou d'avoir une webcam amovible...

Du facteur risque ?

Qui portera le chapeau en cas de problème ? Admettons que Mémé Jolie utilise la consultation en ligne pour soigner son petit problème de douleurs qu'elle décrit comme de l'arthrose, une douleur dans le bras gauche qu'elle a du mal à qualifier, des engourdissements des doigts, une grosse fatigue, le gentil médecin en ligne lui prescrira des antidouleurs, une crème antalgique, du repos ! Et puis pas de bol, Mémé jolie fait une belle crise cardiaque la laissant à demi paralytique, la faute à qui ?
A Mémé jolie qui n'a pas su décrire ses symptômes ou mesurer la gravité de son état OU au site internet qui a fait la consultation, qui n'a pas détecté le problème cardiaque, et n'a pas proposé d'examens supplémentaires ?
C'est ennuyeux pour Mémé Jolie qui se retrouve paralysée, à la charge de ses enfants, et qui va coûter très cher à la Sécu à présent...

On voit donc dans notre beau pays l'arrivée, comme prévue, peut-être un peu en avance sur mes prévisions personnelles, d'un accès aux soins à deux vitesses, et vous serez nombreux à devoir vous contenter du " Bas Débit " !
Pour vous faire votre opinion , un bon article sur le sujet :

25/10/2010

une juste cause

Une vidéo qui illustre notre situation actuelle : le président qui avait promis lors de sa campagne de ne pas toucher à l'age de la retraite, qui soutenait que le financement était assuré jusqu'en 2020, et qui reconnait lui même qu'il n'a pas de mandat pour opérer cette réforme injuste ! Ce n'est pas moi qui le dit, mais lui !
Nous pouvons en déduire que les mouvements de grèves, les manifestations sont fondées sur une juste cause...

24/10/2010

toutes les paroles ne s'envolent pas

J'ai découvert cette vidéo grace à twitter, et je ne peux me résoudre à ne pas vous en faire profiter, je ne suis pas égoïste !
Jean-Pierre Brard, député du groupe GDR de Seine-Saint-Denis, fait une tirade magistrale sur les retraites et sur les fortunes françaises, graphiques et chiffres à l'appui !
Magnifique orateur pour un discours très bien argumenté à écouter jusqu'au bout...

22/10/2010

génération Guy Moquet

La lettre de Guy Moquet jeune communiste de 17 ans fusillé pour actes de résistance, n'est guère plus lue dans les lycées...
C’était pourtant le souhait de Nicolas Sarkozy, peu de temps après son élection. "Ma première décision de président de la République sera de demander au futur ministre de l'Éducation nationale que cette lettre soit lue en début d'année à tous les lycéens de France", avait-t-il déclaré le 16 mai 2007, le jour de son investiture.

La lecture de cette lettre devait avoir pour effet d'apprendre aux jeunes lycéens la notion de courage, de résistance, de lutte contre l'oppression au nom de la justice...Génération Guy Moquet !

Et voilà maintenant que l'on s'étonne que nos lycéens érigent des barricades, chantent des champs guerriers   " au cul, au cul, aucune hésitation ! " alors que ceux-ci ne font que suivre l'exemple de ce jeune résistant. Résister contre une réforme imposée sans négociation, avec courage face à des hommes qui portent des casques, des boucliers, des matraques, dans le seul but de réclamer justice et équité...


"Ah mais oui, mais c'est pas pareil, on est pas en guerre ! " même si le code de la défense est utilisé pour justifier des réquisitions de grévistes et démanteler des piquets de grèves.

"Ah mais oui, mais les lycéens sont trop jeunes et trop immatures pour participer à un piquet de grève ou une manif  ! " par contre ils sont assez vieux pour se prendre des flash-ball dans le visage, des jets de gaz lacrymogènes et des coups de matraques.

"Ah mais oui mais, ils cassent tout..." même s'il est montré que les casseurs ne sont pas de simples lycéens ou étudiants...

On a tous été jeunes, impétueux, idéalistes, excessifs, et nos hormones nous ont parfois tapés sur les nerfs au point de nous enflammer pour des causes dont nous avons aujourd'hui tout oublié et pour lesquelles à l'époque nous aurions tout sacrifié !

C'est à nos dirigeants actuels de faire preuve de réalisme, de diplomatie voire même d'intelligence, en proposant que cette réforme soit rediscutée, redébattue et négociée avec les partenaires sociaux, comme le réclame la grande majorité des français depuis maintenant des mois, dans un soucis d'apaisement, pour ramener la paix sociale dans notre belle démocratie.
Simplement montrer à notre jeunesse que c'est par la communication, l'écoute, l'échange que l'on peut sortir d'une crise, et non pas par un bras de fer entrainant plus de violence et plus d'injustices.

Alors écoutons l'appel de nos anciens qui est d'actualité plus que jamais :

un bon président doit-il être populaire

Dans son dernier billet, ici, le Coucou a écrit ceci " Nicolas a ouvert un sujet de chaîne intéressant, en réaction à des tweets de @CaReagit énonçant qu'un président est d'abord là pour prendre des décisions impopulaires" et me demande donc de répondre aussi à la question "un bon président doit-il être populaire ?"

Ma première réaction fut " j'en sais rien moi ! " mais je ne crois pas que le Coucou se satisfasse de cette réponse de feignante...
Donc je vais tenter la méthode explication de texte en mode prof de français, c'est simple, parce que répondre à une question prise de tête, un vendredi, après une semaine mouvementée, c'est un peu périlleux !


"Un bon président doit-il être populaire ?"

"Bon "  est un adjectif permettant de qualifier le nom de " président " , le terme de bon n'a bien sûr pas la même connotation selon le contexte, par exemple dans la phrase suivante " vise-moi cette blonde, elle est bonne ! " On comprend que les enjeux ne sont pas les mêmes, on attend pas de la blonde en question qu'elle préside à nos destinées ! 
Encore que j'ai un ami que ne citerai pas par pure charité chrétienne ( je suis athée, ai-je vraiment l'obligation morale de ne pas faire dans la délation...j'hésite... ) bref, je suis certaine qu'à choisir entre notre président actuel, et une blonde pulpeuse, son choix serait vite fait...Vous voyez la politique tient à peu de choses !

Reprenons, pour que l'on considère qu'un président est bon à quelque chose, il faut qu'il puisse rassembler autour de lui les français, que ceux-ci se disent " ben merde il est bon quand même celui là ! " mais, et là cela devient complexe, on peut être bon à quelque chose en étant bon à rien ou même mauvais à tout, et cependant exceller dans cet art de faire croire le contraire.
Méthode du parler pour ne rien dire, agir en brassant de l'air, voilà une façon d'être bon, à rien, sachant que rien c'est tout de même quelque chose...

Président, définition courte mais efficace : c'est le chef, celui qui décide pour les autres sur leur demande.
Vous m'accorderez qu'il y a des cas où on se demande par quel miracle ou aberration, le peuple en est venu à demander une chose aussi extravagante à certaines personnes, un peu comme dire à sa femme " tiens chérie conduit la voiture " alors que celle-ci est encore assise à la place du passager !

" Doit-il " On sent une notion d'obligation avec l'utilisation du verbe "devoir".
Le président a-t-il des devoirs, normalement oui, des devoirs fixés par la constitution, mais dans un pays où on hésite pas à voter des lois instituant une catégorie spéciale de citoyens tombant sous le coup d'une déchéance de nationalité dans le cas de certains crimes alors que la dite constitution dit que tous les citoyens sont égaux devant la loi, se pose la question de la portée contraignante de ce texte juridique.

" Populaire " Johnny est populaire, appréciée par un grand nombre, cela pourrait-il faire de lui un bon président ? " allumer le feuhhh, alluuuummer le feuhhhh !!! " Oui, ça pourrait lorsque l'on voit les images des émeutes de ces derniers temps. Après tout un ancien acteur a présidé les " United State of America ", alors pourquoi un chanteur belge, exilé fiscal ne serait pas président de la gaule : Rien n'est impossible !
D'autant que johnny sait faire des promesses, il sait rassembler, faire preuve de lucidité : Qualités essentielles chez le politique français ! Pas de manif' de lycéens avec l'idole des jeunes,

Si Johnny avait proposé la réforme des retraites, comme il est populaire, les français l'auraient acceptée, par amour, et donc de facto, il serait considéré comme un bon président, a contrario  lorsque les français à 79 % refusent cette réforme,  cela signifie que le président n'est pas populaire, et que donc il n'est pas un bon président.

Peut-être qu'un bon président, c'est comme un bon prof, quelqu'un dont vous gardez le souvenir à jamais, quelqu'un qui vous a donné l'envie d'apprendre et d'avancer, qui vous donne le courage de sacrifier des soirées avec les copains en passant des heures à potasser des livres, dans l'espoir d'un avenir meilleur...Alors oui, nous garderons le souvenir de notre président actuel, de son mandat inoubliable, mais il ne nous aura pas donné l'envie d'avancer dans le même sens que lui, ni l'envie de sacrifier quoique ce soit, ni l'espoir d'un avenir meilleur, il nous aura juste donné le courage de nous battre contre sa vision de la société.

Je passe le relais  à Marie, à Gaël, à Dadavidov, pour qu'ils répondent eux aussi à la question de Nicolas !

Le requiem pour un fou de Johnny qui parle d'un amour qui conduit à la folie...

21/10/2010

au boulot en déambulateur

J'ai entendu hier à la radio une auditrice, retraitée depuis l'âge de 60 ans, et ayant profité des 5 semaines de congés payés, nous expliquer très sérieusement que quand même en France on exagérait parce que " chez les américains les travailleurs n'ont que 2 semaines de congés, et cumulent deux à trois emplois pour boucler leurs fins de mois, et cela bien au delà des 60 ans"... Brave femme !
Elle a rajouté pour pimenter son témoignage une anecdote à propos de son "arrière grand-père cheminot qui avait travaillé jusqu'à un âge avancé dans un train fonctionnant au charbon et qui ne s'était JAMAIS plaint !" 
Ben alors c'est vrai ça, pourquoi ne pas revenir au système féodal où les manants travaillaient en servage pour leur seigneur, versaient la gabelle, courbaient l'échine au passage de son cheval au milieu des champs, et offraient leurs filles en raison du droit de cuissage, ils ne se plaignaient pas les manants, ils était travailleurs EUX !

Je suis lasse d'entendre de telles âneries, fatiguée, désespérée certains jours, pas vous ?

Un proche revenant de voyage de New York m'a rapporté avoir croisé une vieille dame, postière, tellement vieille qu'elle se servait de son caddie de courrier comme d'un déambulateur...Et puis un monsieur qui s'occupait de porter les bagages à l'hôtel, qui croulait sous le poids de son fardeau, tellement âgé, que cet ami lui proposa de porter lui même les valises, le vieil homme lui a rétorqué " no sir, his my job ! " no comment...

Est-ce cela le progrès ? Est-ce modèle de société que nous souhaitons ? Des travailleurs rongés par l'arthrite qui nous portent nos valises, conduisent nos trains, enseignent à nos enfants ?

Rappelons que ces personnes âgées, aux états-unis, travaillent parce qu'elles sont les victimes innocentes de la ruine de leurs fonds de pension PRIVÉES !
Et cela à cause de jeunes golden boys qui ne supporteraient pas de vivre sans une rolex à leur bras. Voilà la réalité de ce modèle bling-bling qui en fait rêver certains, une économie ultra libérale au détriment des plus fragiles : Mais on est pas au pays des cow boys, les français dans une grande majorité font d'autres rêves que le rêve américain.

" Oui mais c'est la crise ! " me rétorque-t-on...Mais qu'on arrête de me bassiner avec la crise !
Quand je pense à crise, je pense à celle de 1929, pensez-vous qu'on en soit là ? Bien sûr que non. Les banques ont été sauvées et font des bénéfices énormes, le CAC 40 est à plus de 3800 points, l'argent coule à flot, pas dans votre poche, mais il est toujours là, et les golden boys ont tojours les mêmes pratiques douteuses, rien n'a changé.

On agite juste ce spectre devants vos yeux, pour vous maintenir dans la peur, celle de perdre le peu que vous avez péniblement amassé durant une vie de labeur.
Cette fameuse crise permet au gouvernement de vous faire avaler une cure d'austérité, un peu comme cette huile de foie de morue sensée vous requinquer, mais quand vous vous réveillerez de ce mauvais rêve, en ayant renoncé à vos droits acquis à coup de luttes successives, il vous restera le goût amer de la défaite.

Alors oui, il y a des pays où les hommes sont beaucoup plus malheureux, où la misère est telle que nous français on arrive même pas à l'imaginer, est-ce une raison pour les rejoindre, pour imiter leur modèle ? Pourquoi nous laisser entrainer vers le bas ? Pour que certains puissent aller voir leur cheval courir à longchamps le dimanche ? Pour que d'autres puissent accumuler des milliards d'Euro dans les paradis
fiscaux ?
Votre vie se résume-t-elle à conserver votre précieuse twingo, votre magnifique maison en parpaings et vos grandes vacances au camping des arbousiers ? Est-là le sens de vos existences, les bornes de vos rêves ?

La pauvreté progresse en France, la liberté de la presse recule en France, le chômage réel explose et pourtant les gros groupes d'entreprises annoncent des chiffres en hausse.

Les grèves, les manifestations en agacent certains, en minorité, je veux bien les comprendre, leur quotidien n'est pas facilité actuellement, mais le véritable coupable de la situation est l'homme qui continue le bras de fer, au lieu de rechercher la discussion, la négociation.
Recherchant l'affrontement dans l'unique but de ne pas céder, et de mettre à terre ceux qui sont déjà en difficulté.
Là où certains voient du courage ou de l'obstination, il n'y a qu'entêtement et orgueil, vanité et égoïsme.
Voilà à quoi ressemble l'homme entre les mains desquelles vous avez déposé votre destin et celle de la France.
Une citation de Jean Grenier " ce qu'on appelle aujourd'hui un chef, c'est un ambitieux doublé d'un fanatique "



20/10/2010

il est pour qui le golden gode...

Je vous avais expliqué que mon blog participait à un concours de blogs, dans la catégorie actualité générale, certains d'entre vous bien aimables ont même votés pour moi ou ont mis des liens sur leurs illustres blogs, et hier soir qu'ouïs-je " la catégorie actualité générale est supprimée " c'est alors que le Hulk qui sommeille en moi a déchiré son pull en cashmere !

Vous avez-bien compris que j'ai un tempérament, au premier abord très calme, lymphatique même, mais ce n'est qu'une illusion, car en fait, je suis très souvent énervée, au delà de ce qui est humainement imaginable, je réussi à me piquer une crise très facilement : Par exemple ce matin encore, en lisant le Télégramme qui annonce une fréquentation en baisse à la manifestation à Guigamp, alors que présente dans le cortège, je puis vous assurer qu'il y avait autant de monde que la fois précédente, et que les syndicalistes responsables m'ont eux-mêmes soutenus qu'il y avait plus de monde que samedi dernier... le journaliste a dû forcer sur le chouchen...

Revenons à hier soir, j'ai piqué ma cricrise, en apprenant que mon blog n'avait plus de catégorie parce que celle-ci était trop " politique " trop polémique... alors là, je vous dis pas, j'aurai pû alimenter une ville entière en électricité ! Censure, politique marketing, buzz immérité, tout y est passé !

Un des responsables, fort charmant au demeurant, et même breton semble-t-il, c'est pour dire, m'a expliqué que dans la catégorie actualité générale de nombreux blogs " extrêmes " s'étaient inscrits et qu'ils avaient dû décider de retirer la catégorie, et de parachuter les blogs pas " extrèmes " comme le mien, dans la catégorie " Life Style "...et ben extrême, je l'étais hier, après une journée de manif' et cette nouvelle déplorable !

"Lifestyle " hein ? Quoi ? Kesako ? Non, je ne lui ai pas dis ça, je serai passée pour une tache, une provinciale ignare, mais franchement, même si je kiffe my laïfe comme dirait la grande Manu, et même si j'ai du style dirait mon fils qui est très objectif, et bien je me demande ce que mon blog  donnant son avis quotidiennement sur l'actualité, et surtout sur la politique terrifiante menée dans ce pays depuis 3 ans, à avoir avec la life ou le style...
Je suis allée voir les blogs de cette catégorie, équivalent à la rubrique divers du Wikio, on y parle santé, famille, musique, relations entre mecs et nanas... et il y a de très bon blogs, des grosses pointures du web, je ne remets pas ça en cause mais étant donné que je ne parle jamais de ma santé qui me tuera un jour prochain, ni de famille puisque ma famille me phagocyte déjà dans le monde réel, ni de musique parce que j'ai des goûts d'adolescente pré-pubère affligeants, et encore moins de relations avec les mecs puisque je suis mariée depuis le 20ème siècle, je m'interroge voyez vous sur l'adéquation entre le contenu de mon petit blog et cette catégorie si bien fournie...

Mon analyse est la suivante, il eut fallu retirer les blogs qui ne respectaient pas les règles simples du blogage, telles que : Ne pas diffamer, ne pas inciter à la haine raciale...règles qu'il eut fallu rappeler au au préalable dans un cahier des charges du concours  pour pouvoir faire un tri selon des critères fixés dés le départ et non pas en cours de route... Et laisser ainsi, les blogs respectant les règles du jeu, là où ils étaient dans une catégorie les représentant parfaitement.
Je ne pense pas que le jury puisse trouver des critères communs et cohérents pour juger un blog qui parle de musique et un blog traitant l'actu quotidienne, ce serait comme comparer une vache et un cochon, ce sont deux animaux, comestibles, mais le cochon donne-t-il du lait non ? Ben alors je suis logique, non ?

Cela signifie à mon sens que pour ce concours, un blog doit être un aimable lieu où l'on papote gentiment, sans faire de vagues, sans être polémique, histoire de ne pas froisser les sensibilités des partenaires commerciaux.
Cependant, un détail me perturbe, le journal le nouvel observateur, que je lis plus guère depuis qu'il a perdu sa vigueur critique, fait partie des partenaires, n'est-ce point troublant, ce journal n'a-t-il pas aux yeux de nombreuses personnes une connotation politique, parfois polémique...

" Tout n'est pas politique mais la politique s'intéresse à tout " disait Machiavel : Le fait de refuser aux homosexuels le mariage ou l'adoption est un fait de société, n'est-ce pas aussi politique ? Le combat contre les OGM ne l'est-il pas ? Le fait de demander de retirer aux blogueurs leur anonymat n'est-il pas politique ?

Bon, dans tous les cas lecteur, le 17 novembre il y aura à boire et à manger gratos à la mairie de Paris, si tu as réservé ta place, par ces temps de crise où beaucoup de salariés ont perdu des journées de boulot à aller quémander un peu de justice sociale, je trouve cela intéressant : c'est le bon plan du mois de novembre, dans ma catégorie " on fait des économies " !
Pour ma part, je vais trouver un autre objet que le trophée du concours à poser sur ma cheminée, un objet pour me souvenir de ma participation à ce chouette concours, je vais demander à Liliane si elle se sert toujours de sa sculpture en or très design : Ce sera mon golden gode, mon trophée décerné par moi à moi....oups je suis peut-être trop polémique là ?

19/10/2010

Guingamp manifeste toujours !

Ce matin, je suis retournée sur la place de l'échiquier à Guingamp pour une énième manifestation contre la réforme des retraites, l'ambiance était électrique, beaucoup plus bruyante que les fois précédentes, nous étions semble-t-il plus de 6000 personnes...

Le cortège démesuré pour une ville de 8000 habitants a suivi encore un parcours différent, empruntant la rue menant devant les locaux de pôle emploi où nous avons donné de la voix et du biniou pour montrer notre bonne humeur...Nous nous sommes dirigés ensuite vers la zone artisanale de Bellevue, et là le cortège s'est divisé, une partie des manifestants ont bloqué la nationale 12 dans les deux sens, tandis que les autres ont occupé le rond point de Bellevue empêchant les livraisons vers les grosses entreprises agroalimentaires du secteur...

Notons qu'une syndicaliste nous a rapporté que de nombreux salariés des dites entreprises auraient souhaité participer au défilé, déposant pour certains une journée de RTT, mais pour qu'ils renoncent à leur action, ils ont été menacés de licenciements : Cette action de blocage, leur a permis de comprendre qu'il y avait du monde dehors qui défilaient en leurs noms...

Dans le cortège toutes les générations étaient représentées, et je rends ici hommage aux personnes âgées ou même handicapées qui étaient à nos côtés pour soutenir le mouvement, sacré courage parce que je peux vous dire que la marche était longue, et sous la pluie par moments...

J'ai remarqué un encadrement policier un peu moins souriant que les fois précédentes, espérons qu'ils ne perdront pas patience face à une population mobilisée pour défendre ses droits, une population qui vit à leurs côtés jour après jour.
Je vous laisse avec cette petite vidéo que j'ai faite avec un petit appareil, la qualité est donc médiocre mais donne une idée de l'ampleur de la mobilisation dans une petite ville bretonne...

video

Happy birthday to you !

Ce billet est un billet d'anniversaire...
Je profite de mon blog pour souhaiter l'anniversaire d'un ami de 20 ans, fidèle lecteur et commentateur, amateur de pêche, de ballades en forêt, qui n'hésite pas à faire une journée de train pour venir dans ma contrée reculée !

Je lui dédicace cette chanson qu'il lui rappelle de bons souvenirs et lui souhaite la réalisation de ses projets parce qu'il le mérite bien !

Alors BON ANNIVERSAIRE Jean-Ro !!!!!!!!

18/10/2010

citoyen, seul fils légitime de la république

Hier, j'ai entendu Woerth nous expliquer que cette réforme des retraites est soutenue par une majorité légitime, et dans sa bouche cette légitimité acquise dans les urnes, vaudrait un chèque en blanc, lui accordant le droit de décider tout et n'importe quoi , sans discussion aucune, jusqu'aux prochaines élections...

Légitimité, un joli mot qui pourtant n'a plus aucun sens dans la bouche d'un homme qui semble intouchable, comme beaucoup de personnes de son entourage politique.

Le président dans son programme, promesse morale s'il en est, avait promis de ne pas toucher à la retraite à 60 ans, or c'est sur ce type de promesses qu'il a été élu, qu'il tire sa fameuse légitimité, en revenant sur ce contrat moral passé avec ses électeurs, il l'a détruite, le contrat est rompu,  il n'y a pas d'autres solutions pour les français que de le dénoncer.

Si vous aussi, vous vous sentez trahi ou manipulé, vous avez le droit de vous manifester, et le devoir de soutenir ceux qui ont le courage de défendre leurs droits et les vôtres, vous n'êtes pas des otages des grévistes, vous êtes par contre les victimes d'un pouvoir indifférent à votre sort, et libre à vous de devenir des citoyens luttant pour la renaissance d'une république mise à mal depuis trop longtemps !

Cette réforme des retraites qui conduirait à l'émergence d'un système par capitalisation laissera sur le bord de la route tous ceux qui ont de petits salaires et qui n'auront pas les moyens d'épargner pour leurs futures retraites. De plus cette réforme n'est que le début de la fin pour le principe même de solidarité en France, tandis que s'annoncent d'autres réformes toutes aussi injustes les unes que les autres...Autant de raisons d'être dans les cortèges Mardi 19 Octobre, partout en France.



Sarkozy compilation de ses mensonges
envoyé par sarkophage. - L'actualité du moment en vidéo.

15/10/2010

manifestations et grèves : à qui le tour ?

Où en sommes-nous ce matin dans la contestation de ce projet de réforme des retraites ? Les retraités, le public, le privé, ont défilé pour dire non, mais ceci n'a pas fait vaciller notre gouvernement qui bien loin d'écouter la révolte qui gronde, a persisté dans sa position en refusant tout dialogue.

Puis les jeunes se sont mis de la partie, la droite s'est alors offusquée, criant à un complot venant des partis de gauche et des syndicats, visant à manipuler notre jeunesse dans ce combat.
Ce postulat est du plus haut comique alors que cela fait des mois que la jeunesse est attaquée de toute part, pointée du doigt comme une marge de la population devenue ingérable et dont il faut "traiter " la violence sous-jacente de toute urgence par une répression sans équivoque : Les établissements de réinsertion scolaire, le recul de la majorité pénale, le fichier base élève, la suppression des allocations familiales pour absentéisme scolaire,  la suppression de l'indépendance de la défenseure des enfants...Cette jeunesse que la droite tente de contrôler serait manipulable par la gauche...paradoxal !

Voici maintenant que les routiers s'invitent dans ce bras de fer : Pour un mouvement qui s'essouffle, ça commence à faire du monde dans le clan des mécontents...

Et les agriculteurs ? Il nous manque quelques tracteurs et bottes de paille pour égailler nos manifestations, vous ne trouvez pas ? Je vous rappelle que les agriculteurs traversent eux aussi la crise, que des exploitations ferment tous les jours, que les exploitants retraités survivent actuellement avec des retraites de 700 euros, et que 800 paysans se suicident chaque année ! Ils ont eux aussi des motifs de se joindre à nos cortèges semble-t-il...

En tous cas, certains n'iront pas manifester contre cette réforme qui serait pour eux une très bonne affaire, une affaire rentable, celle des fonds de pensions privés...40 à 100 milliards d'Euros, ça motive, hein ? Mais un tel projet est impossible, il serait immoral, malhonnête, indigne, bien loin de la république irréprochable que nous connaissons tous depuis 2007...

14/10/2010

si tu savais où on se le met ton bouclier

Ca fait un petit moment déjà que de nombreux français réclament la levée du bouclier fiscal considéré comme injuste, dans un moment où tout le monde est sensé accepter la rigueur et être responsable !

Or en pleine crise sociale, tandis que le peuple se révolte contre la réforme des retraites, après des mois d'hésitation, Baroin, oin, oin, nous annonce  la fin de ce bouclier courant...2011 !
Vous remarquerez que certaines réformes sont plus ou moins énergiques : Celle de la retraite, votée à la va vite dans un temps record, sous les huées de millions de français, sans négociations, ni discussions préalables, au bon vouloir de notre " père " à tous, est une réforme éclair...Le bouclier on verra en 2011, peut-être, j'ai dit, peut-être...
Tant qu'à faire des sacrifices, et à froisser son électorat fortuné, à droite, on s'est dit que c'était une occasion en or pour annoncer la suppression de l'ISF, tant qu'à faire une sortie démagogique autant se faire plaisir, ou bien à quoi sert d'être au pouvoir je vous le demande ?

De toute façon, toute cette bande de gueux qui défile en chantonnant avec des pancartes ridicules en carton, savent-ils ce qu'est l'ISF, ou même le bouclier fiscal ?
En ont-ils déjà vu la mention sur leur feuille d'impôt, bien sûr que non !

Ils sont pauvres, les gueux, endettés jusqu'au cou, crédit immobilier, crédit de voiture, celle de maman, celle de papa, et du grand Antoine qui vient d'avoir 18 piges, vous pensez bien que l'ISF et le bouclier fiscal ils en ont ont jamais vu la couleur...Mais bon, ça va les calmer un moment de savoir que les riches vont casquer un peu plus, un jour, peut-être en 2011, si la conjoncture le permet, parce que si la conjoncture est mauvaise, ben faudra attendre.

On ne doit pas être cruel avec les riches, ils sont habitués à être riches, toujours plus, devenir pauvres ( enfin moins riches ) c'est très dur psychologiquement, beaucoup plus que de devenir riche, ça on s'habitue très rapidement à ce qui parait...
C'est vrai du jour au lendemain, vous êtes plein aux as, vous courez les bijouteries avec 100 000  euros pour vous acheter une bague, vous donnez des petites enveloppes craft à vos meilleurs amis pour leur faire profiter de votre bonne fortune, vous partez en voyage dans certains paradis avec une petite valise bourrée de liquide pour vous payer des pina collada...C'est exaltant !
Mais, l'inverse, là c'est le drame ! Imaginez des gens comme Liliane, obligés de faire leurs courses, eux mêmes, au supermarché ? Hein ? Vous croyez que c'est joli ça ? De la cruauté mentale, voilà ce que c'est ! Sans le bouclier fiscal, les riches vont embaucher moins de petit personnel, par exemple le mec qui tenait la pince à sucre au moment du thé, viré, la nana qui tapote l'oreiller tous les matins, idem, celui qui fait les enregistrements sous la table, viré aussi ! Vous viendrez pas pleurer si à cause de la suppression du bouclier y'a plus de chomage chez les gueux, et plus de dépression chez les riches !

12/10/2010

Guingamp toujours mobilisé contre la réforme des retraites

Comme je l'avais annoncé, j'ai été manifester, encore, dans les rues de Guingamp, charmante bourgade des côtes d'Armor, cité du foot, je vous le rappelle !
Figurez-vous que les guingampais sont non seulement des sportifs convaincus mais aussi des manifestants hors pair lorsqu'il s'agit de défendre leurs acquis sociaux !

Nous avons été  accueillis à 10H30 au son des bombardes et des binious, devant la bibliothèque municipale par des syndicalistes très en forme et plus motivés que jamais.

Une fois les manifestants regroupés, nous avons fait le tour de la ville, en scandant " Sarkozy si tu savais ta réforme où on se la met..." autant vous dire que le breton comme le français en a un peu " plein le cul "des projets gouvernementaux visant à réduire à néant les efforts des générations précedentes pour garantir une retraite décente et juste aux plus anciens d'entre nous.

Les personnes présentes à cette manif , sont pour le "retrait total " de cette réforme, et non pas pour une négociation sur l'age de départ,  pour beaucoup pas question de revenir en arrière et de travailler plus pour gagner moins !

Tout le monde s'accorde à dire qu'il faut un blocage total du pays jusqu'à avoir gain de cause : Mais la crise alors ? Les manifestants se moquent bien de la crise, beaucoup en payent déjà le prix alors qu'en France les banques ont déjà récupéré leurs pertes en faisant des bénéfices faramineux, quant aux grandes fortunes de ce pays, elles sont elles aussi au mieux de leur forme.

Les syndicalistes ont compté jusqu'à 5000 personnes aujourd'hui à Guingamp, puis se sont arrêtées de compter : 5000 personnes à Guingamp, encore un record battu !
Autant vous dire qu'ailleurs comme en bretagne la participation a explosé, et que le mouvement n'a pas l'air de s'essoufler puisque les jeunes se sont ralliés à la lutte de leurs ainés.

Par le passé, les manifestants ont réussi à faire plier un gouvernement de droite contre le projet CPE, pourquoi les français qui sont 71 % à soutenir les manifestants et les grévistes, ne pourraient-ils pas réussir cet exploit une seconde fois ?

11/10/2010

la blogosphère soutient les mobilisations contre la réforme des retraites

Parce que cette réforme des retraites est injuste, parce qu'elle détruit l'espoir de beaucoup de salariés, je relaie  l'appel à la blogosphère de Stef pour soutenir les prochaines mobilisations du 12 et 16 octobre.
Puisque certains réclament une I-riposte, la voilà !

Comme d'habitude, je serai moi aussi dans la rue, le 12 octobre à 10h30 sur la place de l'échiquier à Guingamp où j'espère que nous serons très nombreux ! Et j'y serai le 16 aussi, et toutes les fois où un appel sera lancé contre cette réforme.

Bien que comme un grand nombre de français, les grèves reconductibles vont perturber mon quotidien, je les soutiens, je suis derrière les salariés du public et du privé, les retraités et les étudiants qui luttent pour NOS acquis. 

N'oublions pas non plus, en tant que parents, les suppressions de postes dans l'éducation nationale annoncées, 16 000 postes qui entraineront des fermetures de classes, voire d'écoles rurales
Dans ces manifestations,soutenons aussi les enseignants de nos enfants qui perdent des journées de salaire pour défendre le modèle éducatif français !

la grève en France tout le monde va s'en apercevoir

Un petit article a attiré mon œil taquin ce matin : " Les journées de grève «dégradent la réputation» du pays, selon Laurence Parisot " 

Oh c'est ti pas malheureux, la grève va embêter les patrons, vraiment on est désolés, hein, qu'on est désolés ? Non vraiment, on croyait que lorsqu'il y avait des grèves en France plus personne ne s'en apercevait...C'est dommage...Finalement peut-être que la France ne change pas autant que notre président l'aurait souhaité.

Je rappelle à Laurence Parisot que l'image de la France est déjà dégradée dans le monde entier et surement pas à cause des salariés, des retraités et des étudiants qui vont descendre dans la rue cette semaine pour défendre leurs acquis sociaux !

Quant à ceux qui râlent parce que l'école va être fermée, que le métro va être en retard, et qu'il n'y a plus d'essence à la pompe, vont-ils refuser les avantages qui seront obtenus grâce aux efforts des grévistes ? J'en serai fort étonnée... 
Allez ! un peu de courage que diable, défendre vos retraites vaut bien quelques désagréments, non ?
Une petite vidéo sympathique pour vous rafraichir la mémoire ?



Sarkozy & Grève, du mépris qui insulte les Français
envoyé par alizoh8. - L'info internationale vidéo.

08/10/2010

DSK le sauveur ?

Le FMI  vient de pondre un rapport où il se félicite de la réforme des retraites en France, où il affirme en plus " Relever l'âge légal de la retraite doit être le point de départ de la réforme" et " Le relèvement de l'âge de la retraite doit être accompagné de mesures pour limiter la générosité des programmes de retraite anticipée (...) Il sera également important de resserrer les conditions d'attribution de pensions pour handicap" Ce petit article du point est accompagnée d'une belle photo de DSK. Au cas où vous n'auriez pas fait le lien entre le FMI content de la réforme et DSK...

Le Figaro en rajoute une couche en relatant les propos d'un DSK qui compatit aux malheurs de l'homme de la rue qui va payer pour les erreurs sur des décennies des différents gouvernements... Sortez vos mouchoirs ! Il sait faire pleurer dans les chaumières le DSK, il a les mots qui touchent " l'homme de la rue " c'est beau... Il a raison, c'est dans la rue que beaucoup de petits vieux vont installer leurs tentes de camping pour couler les jours paisibles de leurs maigres retraites : Une fois au pouvoir, il leur apportera probablement du café chaud les soirs d'hiver !

Oui au pouvoir, parce que dans un autre registre, on nous annonce dans le Parisien que DSK  reste le préféré des électeurs de gauche... Le préféré pourquoi faire donc à votre avis ?
 
Pour battre Nicolas en 2012 pardi ! Et pour restaurer le rôle de la France dans le monde, rien que ça ! DSK serait pour l'électeur de gauche le Hulk du FMI, son sauveur en quelque sorte !


L'électeur de gauche a tellement besoin d'un sauveur... Il est tellement flippé à l'idée de ne pas en trouver un, que si on lui répète quotidiennement que DSK est le seul et l'unique a pouvoir remplir cette mission, et bien il le croira, parce que l'électeur de gauche est comme l'électeur de droite, il lit les journaux, il lit les sondages, et en plus il les croit ! 
Et ne vous avisez pas de dire le contraire, vous déclencheriez une crise d'hystérie à votre interlocuteur de gauche, parce que le but c'est de gagner, à n'importe quel prix contre la droite, alors si ça doit être DSK ce sera DSK, quitte à s'en mordre les doigts après, ce sera toujours mieux que de rempiler avec qui vous savez... 
Bon, moi perso, j'adore déclencher des crises d'hystérie, ça me fait marrer, je suis un peu sadique, alors je soulève d'autres alternatives, du genre Martine qui est toute mimi, ou bien Eva avec son accent nordique si charmant, et là irrémédiablement on m'envoie bouler " Ben tu veux gagner ou quoi ? On t'a dit que DSK est le préféré à gauche t'es bouchée ! " Du coup, je me demande si je suis toujours à gauche, dans cette gauche là je veux dire, et puis s'en suit un questionnement existentiel " Où cours-je ? Dans quel état j'erre ? Où est le sauveur ? "


Tient, en parlant d'un sauveur, y'en a un autre qui en a désespérément besoin, d'ailleurs il s'est déplacé jusqu'au Vatican pour discuter avec lui, histoire de confesser un peu ses errements et ses fautes... Comme quoi on a les sauveurs qu'on mérite !


http://www.youtube.com/watch?v=uXlToktHH3A

06/10/2010

l'i-riposte tout le monde en parle personne ne la voit


Tout le monde parle de la gauchosphère, de la fachosphère, de l'I-riposte de la droitosphère, je me suis dis " ben pourquoi que moi j'aurai pas le droit d'en parler ? Hein ? Parce que je suis classé comme 13ème dans la catégorie société du Wikio ? Non mais alors ! Faudrait voir à voir !
( vous remarquerez le petit passage auto-satisfaction très discret...)

Alors première question fais-je partie de la gauchosphère ? Si vous vous posez cette question, c'est que j'écris de façon confuse, avec mes doigts de pieds, ce qui franchement n'est pas très pratique avec un clavier, et qui plus est ferait courir une rumeur infondée sur ma souplesse de jeune jouvencelle !

Pour ce qui est de la fachosphère, elle existe à mon grand regret, comme le reflet de ce qui existe dans notre société, mais je suppose qu'on a tout fait ces derniers temps pour lui donner un maximum de grain à moudre, et pas du meilleur...

Mais alors et la droitosphère ? Elle existe ! ben oui ! Mais c'est comme l'arlésienne tout le monde en parle mais personne ne la voit jamais, et cette droitosphère a décidé de se lancer dans une I-riposte contre nous les gentils de la gauchosphère, vous vous rendez compte, j'en tremble dans mes baskets !

Tout ce concept ridicule de droitosphère et de I-riposte est surtout là pour faire croire que tous ceux qui sont à droite, sont forcément ump, alors que sans vouloir être sadique cela fait belle lurette que ceux qui faisaient partie des 53 % d'électeurs du président, ont tournés les talons...

Quelle idée de perdre du temps à riposter de façon virtuelle alors que franchement la gauchosphère ne fait que raconter des faits réels qu'elle a lu dans les journaux, des faits qui font l'objet d'enquêtes par des procureurs et des juges d'instruction...On invente rien nous, on a pas assez d'imagination pour imaginer des affaires aussi énormes !

Quant aux réformes qui nous hérissent le poil, merde ! On a quand même le droit de râler dans nos chaumières, on est de gauche : On va pas au golf, au club de PDG, aux gardens party, on s'ennuie, du coup on fait partager notre mauvaise humeur à nos lecteurs sur le web, c'est humain comme réaction !

Mais où la droitosphère va-t-elle trouver le temps pour E-riposter entre les dîner de gala, les réunions à l'ump, et les voyages à st barth ? Parce que moi je vous dis que râler comme ça, tous les jours sur un blog, ça prend du temps, il faut être motivé, surtout que ces derniers temps, on nous oblige, en plus, à courir les manifs !

Je crois que la nouvelle droitosphère a du pain sur la planche, d'autant qu'ils sont plus très nombreux à soutenir l'actuel gouvernement, va falloir trouver de bonnes âmes pour écrire dans les blogs de droite, ce sera comme un sacerdoce, une mission humanitaire " venez sauver la droitosphère : créez votre blog, on se charge du contenu..."

Comptez pas trop sur moi les gars, le côté cause perdue ça me tente pas des masses !

entrée, enfin, au top 20 société du wikio


Bon bien sûr vous ne pouvez me voir devant mon clavier mais là j'ai un air de "lou ravi " ( les sudistes comprendront ! ) Pourquoi me direz-vous ?
Et bien à cause de l'exclu Wikio top société que je viens de lire chez Olympe, qui m'a appris que "mon avis t'intéresse " qui était 26ème le mois dernier, se retrouve à la 13ème place.

Cette entrée au top 20 va permettre à mon blog d'être plus visible, donc plus lu, et peut-être même plus commenté, donc plus d'échanges et de liens, bref je sais que les anti-wikio vont trouver ça idiot mais je suis contente et pis c'est tout !

Autre fille à entrer au top 20 société, Marie engagée , cette nouvelle me fait plaisir aussi parce que je lis ces billets, je lui dis donc bravo !

D'autres copains blogueurs sont remontés aussi dans leur catégorie politique comme Nicolas qui reprend la tête du classement, le coucou qui se hisse à la 5ème place, Bah ! by CC qui gagne 6 places, Romain le lyonnais, et mon charmant voisin Yann !

Champagne !

05/10/2010

une blogueuse dans le Cantal



Ce week-end fut intense pour moi invitée par Interbev à venir observer les pratiques des éleveurs de vaches Salers dans le Cantal.

D'un naturel curieux, j'ai avalé les kilomètres en train, puis en bus, en compagnie d'une troupe de blogueurs fort sympathiques afin de me rendre compte par moi même de ce que peut être la vie d'un éleveur de bovin français au fin fond de l'Auvergne.

Je n'ai pas besoin de vous spécifier que la région est magnifique, des espaces de prairies gigantesques à perte de vue, des volcans immenses, et une population très accueillante !
Le vent étant extrêmement fort, pour des raisons évidentes de sécurité, nous n'avons pu faire notre ballade en montgolfière au dessus des pâturages et des volcans mais ce doit être une expérience unique que je vous conseille !

Toute la joyeuse bande de blogueurs a grimpé en haut du col de Neronne à 1242 mètres d'altitude, non pas à bord d'un chariot de paille mais d'un bus, pour observer les paysages, et surtout les estives, qui sont les pâturages d'été des fameuses Salers.
Sans ces bêtes à cornes, les pentes des volcans seraient absorbées par des friches et le paysage n'aurait bien sûr pas le même visage et ne serait plus praticable, notamment pour les randonneurs .

Dans la foulée, nous avons eu le plaisir de rencontrer un couple d'éleveurs, passionnés par leur métier et qui bataillent chaque année pour vivre de leur exploitation malgré le coût des charges qui ne cessent d'augmenter.

Bien loin du modèle de l'élevage intensif de porcins que je subis dans mon département, l'élevage de Salers que nous avons visité nous a dévoilé une agriculture raisonnée, en accord avec la nature : Les troupeaux de 80 bêtes en moyenne, montent chaque été aux estives pour paître uniquement de l'herbe puis l'hiver, ils rejoignent leurs étables où ils sont nourris avec l'herbe fauchée durant la saison estivale, ainsi que par des céréales en complément alimentaire.

La visite du concours départemental bovin a été également un moment surprenant, 500 bêtes de race Aubrac étaient présentées, et je peux vous dire que les taureaux sont impressionnants surtout quand vous portez une salopette rouge à la mode supermario !

Je me suis bien sûr inquiétée de l'alimentation OGM des animaux, et un éleveur m'a assuré qu'il n'est pas dans la volonté des producteurs bovins de donner ce type d'alimentation à leurs animaux, néanmoins il m'a fait part de leur inquiétude quant à la difficulté qui existera peut être dans quelques années de trouver des céréales sans OGM, tout dépendra des cultivateurs et de l'offre et la demande en céréales sans OGM... Les consommateurs ont donc plus que jamais, leur rôle à jouer en affirmant leur opposition aux OGM et surtout en soutenant les éleveurs qui tentent de garder une agriculture saine pour nous tous !

Pour ce qui est de l'impact environnemental : Les déjections bovines sont recyclées dans les estives afin d'engraisser l'herbe, et le méthane des ruminants est compensé par le stockage de CO2 par les prairies.

D'autre part, notons l'effort de nombreux éleveurs qui montent leurs troupeaux aux estives à pied, 30 km en 7 heures, afin de limiter leur production de gaz à effet de serre ! Alors que nous, consommateurs nous prenons bien souvent nos véhicules pour aller au supermarché au coin de la rue...


J'étais dubitative quant à cette invitation du syndicat des éleveurs bovins d'Auvergne mais nos échanges francs et ouverts m'ont permis de me souvenir que nous avons besoin du monde paysan, qu'il permet de garder un tissu social dans de nombreuses régions, qu'il entretient nos paysages, et surtout qu'il nous permet de manger une alimentation variée et de qualité.

Si nous tournons le dos à nos éleveurs qui pratiquent une agriculture raisonnée, nous n'aurons plus que de l'alimentation venant de pays beaucoup moins respectueux de l'environnement et de notre santé... J'espère toujours que les élevages intensifs des autres filières ( porcs ou poulets ) reviendront sur ce chemin vertueux choisi par l'élevage bovin et qu'ils cesseront cette fuite en avant qui n'est bonne pour personne.

Après toutes ces visites instructives qui nous ont ouvert l'appétit, nous nous sommes régalés de viande de Salers et de fromage du cantal, dans un magnifique buron de la Combe de la Saure à 1500 mètres d'altitude avant de repartir à regret vers Paris...

N'hésitez pas à vous rendre dans le Cantal, à Salers, je vous promets que cela vaut le détours !

Une petite vidéo pour sentir l'ambiance Basic Instinct de ce week-end !




video

01/10/2010

les jeunes contre la réforme des retraites

J'avais écris un billet sur les jeunes et la réforme des retraites, soulignant que le gouvernement appréhendait que ceux-ci rejoignent les salariés dans cette mobilisation, et que vois-je ce matin ?

Un bel article dans Libération " Retraites: les jeunes à l'âge de la mobilisation "
nous expliquant que
"80% des 18-24 ans se placent «du côté des grévistes et des manifestants»" du coup, L'UMP propose un débat à l'Unef...

En attendant, les syndicats espèrent 2 à 3 millions de manifestants dans les rues ce samedi afin de faire réfléchir le gouvernement.